Inscription   Connection

Stress et burn-out

Burn Out : vous vous reconnaissez dans les symptômes ? Ne restez pas seul·e.

Le Burn out ou syndrome d’épuisement professionnel peut se présenter par différents symptômes. Burn out, les symptômes les plus courants sont : extrême fatigue, épuisement physique, démotivation, irritabilité, insomnies, dépression. Vous vous reconnaissez dans la description des symptômes du Burn Out ?
Rejoignez la communauté “ Trop c’est trop !”. Venez témoigner sur vos expériences professionnelles présentes ou passées, partager vos conseils et solutions pour prévenir et sortir du Burn out. OurCo, le réseau social du travail, vous garantit un espace de parole bienveillant et anonyme pour échanger en toute liberté.

Write a post

Write a post...

MI
Méduse Ivoire

Bonjour a tous, J'ai été mise en arrêt maladie pour anxiété pendant15 jours, ceci quelques jours avant l'annonce du confinement. À la fin de cet arrêt, vendredi dernier, j'ai contacté mon employeur afin de savoir quelles dispositions il avait mises en place vis-à-vis du coronavirus pour savoir surtout si je devais fournir quelques éléments plus que je garde ma fille de 2 ans à la maison car plus de crèche. Nous avions échangé dans ce sens pour opter pour un arrêt pour garde d'enfant. le lendemain je reçois de nombreux SMS de la comptable qui m'explique que cette option ce n'est pas vraiment envisageable car mes collègues équipe en télétravail et donc en chômage partiel. Elle me dit qu'il y aura énormément de contrôle de la part de la CPAM et qu'il est très risqué de me déclarer en arrêt pour garde d'enfant alors que je devrais normalement télétravailler et que ma situation familiale n'a aucun rapport avec le choix de cette solution. Mon patron me propose donc mettre en chômage partiel à 100 % avec une perte de 6 pourcents par rapport à un arrêt pour garde d'enfant sur mon salaire. Je suis actuellement retourner voir le médecin il m'a mise en arrêt mais je ne sais pas si je dois l'envoyer ou choisir l'une des solutions précédemment citées. Je ne sais plus quoi faire de ces situation anxiogènes (pour rappel, j'attend une date pour la signature d'une rupture conventionnelle qu'il m'a proposée en juin l'année dernière et depuis nous avons eu plusieurs rendez vous qui se sont tous soldes par "ce n'est pas le bon moment pour moi") Je suis épuisée même si concrètement le confinement avec ou sans arrêt maladie, chômage partiel ou autre mesure ne change pas grand chose à mon quotidien. Rien que de devoir faire ces choix et d'échanger avec mon patron m'angoisse énormément. Merci d'avance de vos réponses.

PD
Panda Doré

Manque salaire ! Bonjour, je suis en franchise et sur la fin d'année dernière, il me manquait environ 100/150€ de salaire . Je ne suis pas la seule à qui il manquait du salaire . A ce jour ce n est toujours pas régulariser. Quand je contact mon directeur, celui ci me répond qu il en a fait la demande à son comptable, alors que le comptable n a rien à voir puisque c'est lui qui nous verse les salaires par virement. C'est lui qui ne nous a pas verser tout ce qu il nous devaient. Qu est que je et on peut faire ? Les prud'homme pour 100/150€ , ça va prendre du temps juste pour ça..

MI
Méduse Ivoire

Bonjour, Je travaille dans l'informatique, En ce moment, l'accumulation de pleins de choses (Pas de chef de projet assez proche, gestion du projet avec le client pas assez cadrée, télétravail et donc pas de bureau chaise etc donc tout tendu à la fin de la journée...) me laisse vraiment penser que je commence à rentrer dans un état de burn out. Seulement je n'arrive pas à sauter le pas d'aller voir un médecin pour en parler et j'accumule donc mon mal être au travail... De plus, aller voir un médecin pour de telles raisons n'est peut-être pas le meilleur moment en vue de l'actualité. Je ne sais plus quoi faire. Merci d'avoir lu mon message, bonne journée.

SK
Scarabée Kaki

Coucou je suis junior dans mon domaine et je dois développer un projet sur lequel je n'ai jamais travaillé auparavant. (En fait c''est mon premier taff hors stages et petit boulot) Je bloque depuis des jours sur ce projet et personne ne s'y connait donc je ne recois pas vraiment d'aide. Ils m'ont refilé ce sujet car pendant l'entretien de recrutement je leur ai fait savoir que ca m'intéressait beaucoup mais je ne m'attendais pas à devoir travailler dessus seule étant Junior. J'aimerais savoir si cela était normal en entreprise. Je suis dans une startup donc j'imagine qu'ils attendent bcp de débrouillardise, ca me va mais à un moment donnée je ne sais plus quoi faire...

LB
Lynx Beige

Bonjour, je suis à bout, pleins de petites choses me dérange dans mon travail, vous pourrez peut être m'éclairer si vous vous y connaissez mieux que moi.. -La directrice d'agence à supprimé les pauses clopes, du coup 10h-14h 16h-19h non stop.. -Si pas trois rdv de pris finir à 20h au lieu de 19h marqué sur le contrat -Suppression des téléphones qui doivent être dans son bureau pendant les horaires de travaul -paiement du salaire un coup le 8 le mois d'après le 10 etc.. Jamais à la même date.. -Sur fiche de paie c'est marqué paiement le 31 par chèque or c'est par virement minimum 7 jours après.. - j'ai commencé en octobre 2019bet je n'ai toujours pas eu de visite médicale Merci pour vos lanternes et bonne soirée

S
Écrevisse Sépia

Bonjour, j'ai une question : mon employeur ferme l'entreprise 6 semaines par an. Il nous impose donc ces semaines qu'il prend sur nos congés payés nous cotisons seulement 5 semaines il prend donc la 6ème sur l'année d'après. Est il dans ses droits ? Car au bout d'un moment on aura plus de congés et en plus il nous prévient des fois juste 2 semaines avant donc je ne peut jamais avoir mes congés en même temps que mon compagnon

RM
Rossignol Moutarde

Bonjour, Je me sens au bout du rouleau, les séances de psy ne m'apportent rien, j'ai toujours une haine de.mon ancien employeur qui m'a forcé à démissionner, résultat j'ai un job alimentaire inutile à souhait et ma femme a bientôt plus de chômage vu qu'on est parti à l'arrache après la naissance de notre dernier enfant. Si je me remets en arrêt, je serais grillé avec mon actuel employeur et serait capable de m'envoyer en mission a perpet pour me faire dem... Avez vous d'autres solutions ? Sophrologie ? Boxe thaï ? J'ai tous les éléments pour les avoir aux prud'hommes et au pénal mais j'ai peur que ce soit long coûteux et frustrant au possible, surtout que c'est un très gros groupe donc ils ont forcément un service juridique costaud, et donc j'obtiendrais jamais justice face à ces gens. Et question syndicats puisque certains vont me poser la question, c'est juste une grosse blague, tout ceux que je connaissais sont juste fort en gueule mais après c'est silence radio quand il y a des vrais soucis...

MA
Mésange Argentée

Bonsoir, Je suis en arrêt de travail depuis 4 mois pour burn out. Ça se passait vraiment mal dans l'entreprise et je ne souhaite pas y retourner donc je leur ai fait une demande de rupture conventionnelle par courrier. Sans réponse pour le moment. Aujourd'hui j'ai contacté la comptable de l'entreprise car je n'ai pas reçu mon salaire contrairement à mes collègues. Mon patron m'explique que les salaires ont été viré mais que je n'en ai pas car il y avait un trop perçu de la part de la sécurité sociale, d'un montant énorme, que je n'ai pas encore tout remboursé, qu'au bout de plusieurs mois d'arret de travail c'est normal que le salaire diminue, que la sécurité sociale à fait le point par téléphone avec le cabinet comptable et qu'il n'a rien de plus à m'expliquer. (Il y a une différence entre diminution de salaire et absence de salaire non ?! O.o ) Je me suis renseignée auprès de la sécurité sociale qui m'affirme qu'il n'y a pas de trop perçu, les IJ sont toujours les mêmes et que mon employeur a du faire une erreur. Ont ils le droit de ne pas verser de salaire à cause d'un soit disant trop perçu sans m'en informer et sans justificatifs ? S'il y a vraiment eu un trop perçu peuvent ils me privé de salaire durant plusieurs mois ? Si leur calculs ne sont pas bons, quels conseils me donneriez vous ? Auprès de qui je dois me renseigner et demander de l'aide ?

AA
Anne Anne

Bonjour Je me permets de faire appel à vos conseils. Assistante de direction auprès d’un très grand patron je ne suis pas en situation de burn out mais plutôt de bore out. Oui je sais c’est un peu étrange... Mon chef adoooore tout faire tout seul et ne délègue jamais rien. Il est connu pour ça et pour son égocentrisme. J’ai déjà eu l’occasion et à plusieurs reprises de lui faire part de ma frustration, de mon ennui mais rien n’y fait. J’ai souvent pris les devants et ai proposé mon aide sur les projets en cours mais sa réponse est toujours la même « j’ai tout dans la tête, ce serait trop long à vous expliquer et c’est trop compliqué » Outre la frustration que cela implique, je me sens souvent écartée et pas à la hauteur. Pourtant j’ai quand même réussi quelques fois à lui montrer que je savais faire et il ne manque pas une occasion pour faire des éloges à mon sujet publiquement. Les éloges me sont bien égal et je préférerais être impliquée mais rien n’y fait Je fais le tour des équipes. Elles passent leur temps à dire qu’elles sont débordées. Et quand je vais les voir pour leur proposer de l’aide il ne se passe rien. Je ne suis pas la seule dans ce cas là car mes collègues se plaignent aussi d’ennui. Bien sûr la gestion du quotidien remplit une journée mais rien ne la rend intéressante. Je ne sais plus quoi faire pour tenter de developper mon activité. Je rencontre des collègues d’autres services, je tente ma chance en interne mais comme je suis rattachée à un directeur important les gens n’osent pas me demander. Cela finit par être dévastateur car je finis par douter de moi et de mes compétences et je ne parviens pas à me « vendre » ailleurs Je suis preneuse de vos conseils Merci à vous

LD
Loutre Dorée

Bonjour, J'ai été victime de propos racistes et de menaces au sein de mon entreprise il y a presque un an, par un de mes collègues. Presque rien n'a été fait car mon supérieur avait peur de se retrouver en sous effectif... Il y a un mois, c'est mon supérieur qui m'a menacé en me proposant d'aller se battre dehors. Une fois par un collègue, une fois par mon supérieur, et me voilà complètement démotivé, plus envie de m'investir et plus aucun plaisir à aller au travail. On a remplacé le chef par un chef encore moins compétent mais tout le monde est content... Sauf nous les salariés qui compensont ses absences répétés et ses lacunes flagrantes pour qui veux les voir.

MJ
Moustique Jaune

Bonjour, Je suis étudiante étrangère et c'est ma première année en France. La vie est tres cher ici et donc je galère un peu surtout qu'il faut avoir une grosse somme d'argent dans mon compte bancaire pour qu'on me renouvelle le Visa de l'année prochaine.Et je ne peux pas travailler car je suis entièrement concentré sur mes etudes.. Il y a ma soeur qui arrive en france fin Février et j'aimerais vraiment la voir, elle vient A paris et moi je suis a 2 heures loin de Paris par Train. J'aimerais vraiment la voir surtout que ca fait des mois que je ne l'ai pas vu . Le tickets de train aller retour coutent 14+14=28€ Si quelqu'un peut m'aider meme avec un euro ca me fera vraiment plaisir .. Voici le lien vers ma cagnotte Paypal qui s'intitule PARIS Merci ..

TB
Termite Brune

Bonjour, Je travail actuellement depuis 2016 dans cette société, tous ce passé bien, il y avait des hauts et des bas, comme partout mais à part ça.... et puis on a était racheter par le siège en 2017, ils ont commencé à fermer des magasin petit à petit dans notre région, donc certains ont démissionné et d'autre ont était muté avant de démissionné à leur tour. En 2018, en décembre très exactement in me met un nouveau collègue, il est cadre sur le papier alors il n'hésite pas à me le rappeler, il me traite comme une esclave bonne qu'à fait le ménage car je suis une fille, me coupe la parole et me rabaisse devant les clients, pendant plus d'un an je vivrais ça, jen ai parler à mon coach région et directeur région, le coach ma soutenu a fait son possible pour m'envoyer en mission dans d'autre magasin, mon directeur ne ma jamais cru mais à fini par démissionné donc, il rester le coach qui a était obligé au final sen parler à un des directeur général de la société. Aujourd'hui je travail essentiellement dans un magasin à 15min de route de chez moi, je vivais le harcèlement moral et sexiste (Oui par ce qi il me touchait souvent alors que je montrais clairement que je ne supportais pas ça) est à 45min de chez moi, et je suis souvent envoyé à la semaine à 180km de chez moi avec hôtel compris. Mais hier j'ai reçu un mail. Je dois me rendre à la visite médical mardi à 11h, et ensuite je doit travailler de lundi à mercredi avec mon harceuleur, sur le coup de cette nouvelle qui a eu lieu pendant mes heures de travail, j'ai du sortir dehors et respirer fort et longtemps, histoire de prendre l'air, et pourtant, mon coeur ne fesait que battre de plus en plus à tel point que j'avais l'impression qu'il allait exploser, mon yeux me montrer les choses de plus en plus flous autour de moi, ma tension diminue au vu de mes vertiges, et j'avais comme une voix intérieur qui me parler de suicide, il en est hors de question, je ne veux pas, j'ai dépassé ça il y a des année grâce à mes parents, encore à cause du travail mais pour des raisons différentes et un âge différent, y avais 14 ans a l'époque, aujourd'hui j'en ai 23, j'ai envie de vivre une belle et vrai vue, avoir un petit ami, fondé un jour une famille ... mais que ce passerait-il si mon cerveau se "déconnecte" si je fini pas péter un câble malgres moi ? Aider moi, si je refuse daller dans un magasin mais pas de travailler, ce n'est pas un refus de travail ? J'ai le droit ?

CJ
Castor Jaune

Bonjour Actuellement en stage en informatique, je me retrouve dans un contexte technique très compliqué.. Ils attendent beaucoup de moi et j'avoue que je ne suis pas techniquement forte car même pendant ma formation j'étais sous traitement et en manque cruel de concentration et j'ai réussi de justesse😕 J'ai peur de foirer mon diplôme, j'ai fait beaucoup de sacrifice pour cette formation mais je me mords les doigts d'avoir choisi ce stage même si c'est très formateur. Des idées pour m'améliorer ? Merci à vous pour votre aide

BP
Bison Parme

Bonjour, Je suis jeune, je travaille depuis peu dans l'informatique dans une société de services, les projets sur lesquels j'étais jusqu'à maintenant sont en train de baisser fortement en activité et donc je dois aller sur une autre mission. Le problème est qu'avec mon entreprise, je leur ai parlé de mon souhait de changer de ville en septembre prochain. Ils ne peuvent donc pas me mettre sur n'importe quel projet. Et maintenant, les deux projets qu'ils m'ont proposé aujourd'hui me conviennent vraiment pas. Je me sens pal de devoir les refuser, j'ai l'impression d'être vraiment bloqué... Ça me donne mal au ventre. Je ne peux pas changer d'entreprise car je vais rebouger en septembre et je ne peux pas refuser tous les projets par risque d'être mal vu et me retrouver sans activité, et d'un autre côté, je me sens pas d'aller sur un projet qui me plaît pas et qui me motive pas au risque de plomber encore plus mon moral... Avez-vous des idées sur quel aspects je devrai réfléchir / me remettre en question etc ? Bonne journée à vous tous.

AH
Anouchka Henrard

Bonjour à tous, Je me présente, je suis étudiante en Master "Responsable Qualité Sécurité Environnement " et dans le cadre de ma formation, je prépare une mémoire de spécialisation axé sur le Burnout. Ma problématique est la suivante : "Peut-on prévenir l'apparition du Burnout au sein des entreprises ?" Le but de mon mémoire est d'éclaircir plusieurs points notamment : - Le regard que porte la Société sur le Burnout - Interpréter clairement et distinctement la définition, les causes et les conséquences du Burnout - Établir un état des lieux exhaustif des mesures préventives mises en place dans les entreprises face à ce risques. J'aspire à recueillir des témoignages anonymes, à travers un questionnaire, de personnes ayant vécu un Burnout. Si vous souhaitez m'aider dans ma démarche en témoignant de ce qui vous est arrivé, vous pouvez me contacter par mail à l'adresse : henrard.anouchka.19@gmail.com Merci d'avance à tous, Anouchka

TS
Tigre Sépia

Bonjour, Je me sens mal en ce moment au travail. En effet, j'ai une collègue qui m'a agressée verbalement car selon elle mon implication dans l'entreprise est trop importante et nuit à mon travail. Ces accusations ont menées à une confrontation avec mon patron, qui m'a défendu de ces fausses accusations mais depuis la situation ne s'améliore pas... Elle pense avoir eu raison d'agir ainsi.. Que faire ? Merci d'avance pour votre temps et votre réponse

LI
Loup Indigo

Bonjour , Je travaille dans une enseigne connue , nous rencontrons dans nos locaux des problèmes d inondations par les plafonds depuis de multiples années . Des travaux ont été effectué il y a 10 mois Hier soir une partie du plafond est tombé en surface de vente ne causant aucun blessé . La solive de l étage supérieur est tombé sur le placo qui c est écroulé . Nous sommes aujourd’hui en chômage technique .nous avons tous eu très peur et bcp d entre nous craignent que les travaux ne soit encore que cosmétique . Une autre partie du plafond non effondré est Concerné par les fuites et un jacuzzi se trouve juste au dessus ... je veux pas allez bosser en ayant peur de mourrir ou de me faire blesser mon poste de travail est juste en dessous Et je ne veux pas non plus que notre société nous oblige à aller travailler à 1 heure de route ... quels sont nos recours ?! En vous remerciant 😇

LI
Lapin Ivoire

Bonjour à tous, Pour vous expliquer un petit peu le contexte, j’ai 24 ans, j’ai un bac+3 et une formation dans l’automobile. J’ai terminé mon contrat de professionnalisation dans le garage dans lequel je travaillais en arrêt de travail (décembre) car ne m’entendant plus du tout avec mon patron. Il était complètement misogyne, m’attaquais régulièrement sur mon poids, ma façon d’être, me poussais à bout régulièrement pour que je fasse toujours mieux etc... ce qui m’a fait perdre toute confiance en moi et en mes capacités de faire le métier de vendeuse automobile que j’aimais tant. Aujourd’hui, j’ai peur de reprendre le travail. Peur de m’éloigner de ma famille, mon seul soutient, en allant travailler plus loin, peur des risques que ce soit financier à cause de long trajets quotidiens qui coûtent cher, un déménagement n’est pas envisageable durant la période d’essai. J’ai également peur de ne plus savoir faire mon travail, ne plus savoir vendre. Et par dessus tout j’ai peur de tomber dans une équipe et avec des responsable ayant le même comportement voir pire que mon ancien patron (le résultat est primordial dans ce métier). J’ai refuser 3 offres pourtant très intéressante avec tout ce que je demandais à cause de tout ceci et toute à + de 50km de chez moi. Mais j’essaie de me mettre un coup pied aux fesses en ayant accepter une nouvelle offre. Je devrais faire 120km/jours, le job est idéal malgré la pression lié aux résultat. Depuis je multiplie mes crises d’angoisse. Je ne sais plus quoi faire. Écouter toutes les raisons qui me pousse à attendre qu’un poste se libère près chez moi et me laisser le temps de reprendre confiance, ou forcer les choses et m’en rendre malade jusque là pour peut être adorer ce que je découvrirai. Excusez moi pour ce long message, mais je lierai tous les avis avec la plus grande attention.

JD
John Doe

Bonjour, Depuis quelques mois je me sens harcelée et persécutée au travail par mon supérieur direct. Il me reprends systématiquement sur mon travail, même quand celui-ci est effectué correctement, dans les temps et sans erreurs. Je suis la seule à qui il reproche de discuter avec mes collègues, alors que mon travail n'en subit pas les conséquences. Dans mon espace de travail, nous sommes une dizaine, tous nous parlons, et je suis la seule qui subit ce genre de représailles. Il m'envoi également des messages après ma journée de travail, sur la boite professionnelle pour me demander des justifications. Je suis actuellement en arrêt de travail, car je ne supporte plus tout cette pression quotidienne. J'ai eu l’opportunité de trouver un nouvel emploi et j'ai donc décider de démissionner. J'ai une appréhension sur le comment va se passer mon mois de préavis car je suis la seule formée sur certaines taches et mon chef refuse de formé d'autre personne dessus. J'ai le pré-sentiment qu'il va me faire payé le fait de partir et je ne sais pas comment gérer cela. J'ai essayée de faire au plus bref possible

MR
Merle Roux

Bonjour, je suis etudiant et surchargé de travail. Mon passage en troisieme annee est déterminée en controle continu et je n'ai pas le droit de flancher en dessous de 10/20 c'est un stress permanent car les études coûtent 6000euros et je culpabiliserait vraiment de rater mon année pour UNE seul note en dessous de 10. Je me remet vraiment en question car je doit en plus trouver un stage dans le graphisme oû il y a une concurrence de lion. Sachant que l'on m'aide à payer mes études parbla famille cause de manque de moyens actuel ( me jugez pas je rembourserais plus tard ) est ce que je dois culpabiliser si mon passage en troisieme année est un échec ? J'etouffe vraiment sur ce sujet et le burn out de travail difficile ou l'on croule. Merci.

ZK
Zèbre Kaki

Bonjour après une petite année dans la même entreprise je n'ai plus le goût d'aller travailler. Le responsable est souvent de mauvaise humeur. La semaine dernière j'ai eu un accident en rendez vous pro avec mon véhicule perso que j'avais bien préciser ne pas vouloir utiliser mais la voiture de fonction ne m'a jamais été mise à disposition. J'ai prévenu mon responsable mais rien ne bouge, personne ne me parle de l'indemnisation pour réparation et pire il ne m'adresse plus la parole !

DP
Domitila Perez

Bonsoir! Je viens de mettre fin à ma période d’essai. J’étais dans une société en tant que responsable de département. Mais dès le jour 1 je me suis rendu compte que ce job n’étais pas pour moi. Ma patronne hyper mega exigeant n’a jamais été contente de rien de ce que j’ai pu produit. Bref... l’enfer pendant 4 mois. Je sentáis le stress monter et je pensais devenir folle. De négocier avec elle aujourd’hui à été épouvantable! Mais j’ai réussi à lui tenir tête, demander mes droits et partir. Je respire! Quel bonheur de ne plus y aller. Je suis au chômage mais je n’ai rien à f.... Je suis convaincue: je viens de prévenir un burn out. Je sais maintenant que ma santé est le plus important! Courage à tous!

MO
Mulot Orange

Bonsoir J'ai décidé de vous partager mon histoire, celle de ma reconversion professionnelle 🙏😀 En 2017, j'étais une Commerciale en souffrance au travail. Je n'étais pas à ma place dans mon travail. Aujourd'hui j'ai redonné un sens à ma vie professionnelle. Je vous souhaite de tout cœur le meilleur pour cette nouvelle année 2020 🤗 https://youtu.be/SM9QzjoVjT0

KD
K-ro De Chocolanoir

Bonjour et merci de m'accueillir sur ce forum. Je suis en burn out depuis 1 an, j'ai été arrêté plusieurs mois puis j'ai repris à mi-temps thérapeutique, mais mon entreprise m'a donné un portefeuille de clients à gérer en totalité alors que je n’étais là que la moitié du temps, facile pour récupérer et reprendre confiance.... Et puis il y a eu des soucis concernant des congés, l'été puis en fin d'année, des dossiers compliqués qu'on m'a donné à traiter. Tout cela, je l'ai vécu comme une sorte de harcèlement. Résultat : aujourd'hui c'est mon corps qui dit non avec de l'hypertension... Et maintenant, arrêt de travail à nouveau... Puis convocation CPAM... Le médecin conseil a décidé de me supprimer mes indemnités journalières pour un arrêt non médicalement justifié (alors que je ne dors pas depuis 1 an et que je suis en pleine rechute de dépression, suivi par un psy, ....), aussi je n'ai plus de revenus depuis quelques jours. La médecine du travail m'indique que c'est ainsi lorsque le médecin conseil sent qu'il n'y a pas de reprise possible - alors que ce n'est pas le cas - et qui pousse ainsi vers la solution de l'inaptitude... Certains ont-ils vécu la même chose ? Je vais tenter de faire appel de la décision de la Cpam car comment aller de l'avant en étant traité de la sorte par le service public qui donne ainsi raison aux agissements de ma hiérarchie et qui me met dans une situation financière compliquée. Merci de vos témoignages et conseils, ainsi que de votre écoute bienveillante.

CA
Claire Algrain

Une année sans faute !!! Belle et heureuse année 2020 !

LK
Lynx Kaki

Bonjour Je ne supporte plus mon travail, je vais vraiment finir par péter un watt, je ne supporte plus ma cadre qui passe son temps à me rabaisser et surtout mes collègues des années 80 et antérieures qui se défendent entre elles et rien pour les autres. J'aimerai partir mais ma RH me dit que si je ne signe pas mon renouvellement de contrat CDD cela sera considéré comme une démission et bye le chômage pour avoir le temps de me retourner. D'après vous, la seule solution, c'est l'arrêt maladie ? Perso ça ne me plait pas des masses ^.^" Merci d'avance =)

OG
Ours Gris

Bonjour, J'ai 23 ans et je travaille au sein d'une entreprise depuis 2 ans où je me suis donnée à 100% ! (première expérience professionnelle ). Je suis en arrêt de travail depuis 2 mois et demi pour burn out et syndrome depressif. Dans cette entreprise, j'ai connu le harcèlement moral et sexuel, des semaines de 60h, les heures supplémentaires non payées, un patron menteur et manipulateur etc... aujourd'hui l'entreprise est rachetée par 2 nouveaux patrons. Je suis toujours en arrêt mais ils souhaiteraient un rdv pour expliquer les causes de mon arrêt de travail et me faire passer un entretien de recrutement (pour un poste que j'occupe déjà). Mon ancien patron "m'a descendu", expliquant que je n'étais pas fiable, ni digne de confiance. Ils sont persuadés que je travaille ailleurs, que je profite de ma situation pour prendre des vacances et ne souhaite pas que je revienne. Je dois faire ce rdv mais je ne m'en sens pas capable. J'ai encore beaucoup de colère en moi, j'ai peur de les rencontrer. Même en arrêt on arrive à me mettre la pression... je panique pour cet entretien, on m'a fait comprendre qu'ils n'allaient pas être tendres et qu'ils étaient prêts à me pousser vers la sortie. Avez vous des conseils à me donner ? Pour l'entretien mais aussi pour se remettre d'un burn out. N'hésitez pas à partager votre opinion, vos conseils ou votre experience. Merci par avance ! :)

CA
Claire Algrain

Écoutez le téléphone sonne sur le burn out... casser les gens pour qu'ils se cassent. Tout est dit. C'est très intéressant.

TM
Tourterelle Magenta

Bonjour Je suis infirmière depuis trois et demi notamment en EHPAD et je suis au bout du rouleau. Plus de respect et aucune considération pour notre fonction. A l’heure actuel, nous sommes deux IDE pour 60 lits car l’arrêt de notre collègue n’est pas remplacer. De ce fait, nous sommes contraint de faire des postes coupés deux allées deux retours. Aucune indemnisation, des postes éreintants, pour un salaire minimum.... la question est devons nous continuer et abandonner le navire? Mais le problème c’est que personne ne m’aide pour parler de reconversion professionnelle et il est difficile d’utiliser notre licence professionnelle pour changer de carrière ? Y a t’il quelqu’un anciennement IDE qui s’est reconverti ?

Stress et burn-out

Fatigue, pression et épuisement professionnel

Groupe community | 4149 membres

Invite members

Ask your questions to therapist, coach, social assistant instantly by anonymous chat on OurCo Solutions.