Inscription   Connection

Problèmes de santé

Maladies graves ou chroniques au travail : absence, culpabilité, solutions

“Encore en vacances ?”,” C’est pas sympa pour les collègues”... Vous avez déjà entendu ces phrases de collègues ou de manager peu empathiques ?
Quand on souffre de maladies graves ou chroniques, les absences au travail se multiplient. Comment gérer la pression de l’entreprise ? Un manager qui remet en cause vos arrêts ? La culpabilité face aux collègues qui se plaignent du travail supplémentaire ?
Rejoignez OurCo et bénéficiez d’un espace de discussion bienveillant et anonyme. Venez partager vos témoignages, vos questions et chercher ensemble des solutions pour gérer au mieux l’impact des problèmes de santé au travail.

Write a post

Write a post...

LV
Lama Vermeil

Bonjour. Venant d'apprendre que j'ai une hernie au niveau des cervicales qui me crée des difficultés physiques, mon médecin m'a expliqué qu'il ne pouvait pas de son propre chef, me mettre en incapacité sur certaines tâches de mon quotidien ( manutention, poids,...) J'en ai informé mon employeur qui fait la sourde oreille. Qu'elle démarche dois-je engager afin de lui prouver qu'a aujourd'hui je commence à être restreinte physiquement ? Merci

CM
Chevreuil Mauve

Bonjour, Est-ce que sur l'exemplaire de l'employeur de l'arrêt de travail il y a les horaires de sortie ? 🤔

CJ
Cheval Jaune

Bonjour Quelqu'un aurait il déjà été en arret pour depression ? Si oui au bout de combien de temps avez vous pu reprendre le travail sereinement. Je suis à ma 2e rechute dans la même année. La 1ere fois j'ai été en arrêt 2mois puis reprise d un nouveau job. puis rechute au bout de 3mois pour mauvais traitement. Suite à cette rechute je suis en arrêt pour 3mois et demi ... avec sûrement une fin de période d'essai à la clef. Merci pour vos potentiels témoignages.

MB
Mouette Bordeaux

Bonjour... C'est la seconde fois que je vous écris. Je suis actuellement en arrêt maladie (accident de travail, luxation de l'épaule). J'ai dû prolonger cet arrêt initial, qui était d'une semaine, je suis en arrêt prolongé jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Ce qui évidemment n'est pas du goût de mon directeur général, qui m'a bien fait sentir que pour lui c'était simplement des vacances pour moi et que je mettais la zizanie dans l'organisation des plannings des collègues. Bref. Sentiment de culpabilité, stress,... De plus, je suis enceinte de 5 mois, avec des problèmes de canal carpien sur les deux poignets, ce qui m'inconforte d'autant plus au bureau. Je redoute de retourner travailler, car je suis certaine de payer en réflexions et autres... Concernant notamment mon planning qui deviendra beaucoup plus chargé qu'à la normale. J'ai une boule au ventre, les larmes ont déjà coulé, je ne suis pas du tout en phase avec l'idée de reprendre, c'est angoissant. Je sais à long terme que je ne resterai pas dans cette agence, cela pourrait-il précipiter mon départ... ? Je pense que oui... Ce que j'espère c'est de ne pas y retourner.. Merci de votre lecture.

DR
Dingo Roux

J'ai une maladie que j'arrive à gérer au quotidien et qui ne se voit pas. Mais c'est pour moi un exercice de tous les jours. Hors de question d'en parler au travail, ça n'apporterait rien, et des personnes malveillantes ne la comprendraient pas ou pourraient s'en servir en cas de conflit dans ou avec l'entreprise...Ca fait du bien de partager ici...Thanks

BP
Bouc Prune

Bonjour à tous et à toutes. J'aimerais savoir en même pas 1 an, j'ai fait deux grosses lombalgie. Et ma question, est pensez vous que je peux faire passer sa en maladie professionnels ? Merci beaucoup pour vos réponse

GD
Girafe Dorée

Bonjour, j'ai 18 ans et cela fait maintenant 3 ans que je fume du cannabis et 3 ans que je suis rentré dans le monde professionnel. Apres avoir quitté le cursus scolaire chacun prend ça route, donc j'ai perdu tout contact avec mes connaissances du collège car nous n'avons plus les mêmes sujets de discussion. Donc je suis tout seul alors mon corp a commencé à parlé la faim n'arrive plus, trouble du sommeil ect.. Alors j'ai trouvé ma solution c'est à dire la cannabis sa m'aide a dormir, a ne plus penser et retrouvé la faim donc maintenant après 3 ans de fumette je pense qu'il est plus préférable de trouver une autre solution ou autre remède pour vaincre cet solitude si profond et dormir puis manger, merci d'avance pour vos réponses.

CP
Cigale Prune

Je suis étudiant en droit depuis 2 ans ! J'ai l'impression de ne pas avoir de vie sociale et familiale... je passe mes journée à bûcher mes cours, les réécrits, j'ai pas de temps pour moi ! Car en même temps que mes études je suis aussi employé dans une école maternelle pour m'occuper des activités scolaire et enfants autistes.. Oui je suis obliger de travailler à côté car je n'est personne qui m'aide financière je suis indépendante même si des fois je demande pas grand chose mais voilà je fait du 60 heures par semaine je me pose dans mon lit à 3/4h du matin pour me lever à 6h et ça depuis 2 ans ! Je n'est que 20ans. Je m'endort presque au boulot et en cours, mes journée son horrible a tenir, les week-end pas le temps de me poser rien du tout jai tout essayer malheureusement... Je vous écrit ça juste pour mon plaisir et sans attendre de conseil mais voilà ça me fait du bien d'en parler et de l'écrire pour que les gens voient se que je subi à 20 ans étudiant.

T
Tortue Écrue

Bonjour, Je suis agoraphobe, et lorsqu'il y a du monde sur mon lieu de travail, j'ai des crises de panique. Ce qui m'empêche de vivre et de travailler normalement. Sans compter le stress et d'autres problèmes de santé mineur, je n'ai pas trouvé de solutions. Est ce qu'il y a une solution ? J'ai pensé au télétravail, mais très peu de postes sont à pourvoir et il faut toujours aller sur son lieu de travail plusieurs jours par semaine. Malheureusement je ne peux pas. Y a til sinon un autre cursus médical pouvant trouver un emploi dans ce domaine ?

JM
Jaguar Marron

J ai eu un arrêt de travail je suis tombé dans les escaliers en allant au travail j ai eu une entorse cervical et mon patron ma toujour pas payé es que c est normal ???

MR
Méduse Rubis

Bonjour, Je suis en arrêt maladie suite à un rdv avec la médecine de prévention qui m'a déclarée inapte temporaire il y a 1 mois. Mon arrêt de terminait jeudi 31 octobre. J'ai dû contacter mon employeur pour avoir un rdv pour une éventuelle reprise. La RH a transféré ma demande à la secrétaire médicale du site pour convenir d'un rdv avec le médecin. À ce jour, je n'ai toujours pas de nouvelles... Que pouvez-vous me conseiller ? L'employeur a 8 jours pour me convoquer à ce rdv, je ne peux pas me présenter au travail en attendant si j'ai bien compris. On ne me fournit aucune info de ce que je dois faire, quelles sont les suites en general ? Merci de m'avoir lue

GC
Grenouille Cuivrée

Bonjour, je suis en arrêt maladie pour Burn/out depuis 1 mois . Mon patron n’a toujours pas envoyé mon attestions de salaire à la CPAM, ce qui est pourtant stipulé sur la feuille de l’arrêt maladie. Je n’es plus envie d’avoir à faire à ces personnes là qui sont humiliantes. Que faire ? Merci

BG
Bison Groseille

Bonjour Actuellement enceinte de trois mois, je commence à trouver des difficultés dans mon travail, qui plus est me fait porter de charges lourdes, travailler sur un ordinateur et me fait faire des gestes très répétitifs. Il se trouve aussi qu'on ne peut me proposer d'autre poste équivalent à mon état, et mon entreprise ne semble pas s'inquiéter de mon état mais plutôt de savoir comment ils vont faire sans moi étant donné que personne de compétent actuellement ne peut assurer correctement mon poste (qui plus est est indispensable). Je compte les quitter à la fin de mon congé maternité car je ne me sens plus du tout bien parmi eux. J'ai remarqué il y a quelques semaines un souci au niveau de mes deux poignets/bras (je suspecte les canaux carpiens), le rendez-vous est prévu avec mon généraliste pour creuser la question. Récemment j'ai aussi eu un problème de saignement, pour une grossesse cela peut paraître inquiétant, et suis suivie de plus près par ma clinique pour ce problème. Il se trouve que mon médecin me proposera certainement un arrêt de travail, mais selon vous, si vous avez vécu une chose similaire, cela vaut-il le coup de s'arrêter ? Perdre en salaire ? Cela m'inquiète pour mon état de santé car je ne peux plus dormir correctement la nuit (mal jusque dans le coude) et ne peux même pas faire la moindre activité manuelle, même chez moi, sans que cela fourmille et me fasse mal dans les bras. Argent, ou santé ? Que peut-on penser de moi, que puis-je faire sans culpabiliser ? Merci à tous, encore désolée de mon pavé. En attente de vos réponses.

Du nouveau sur OurCo !

Parce qu’on a toutes et tous parfois besoin d’une oreille bienveillante ET experte pour nous guider face au travail, nos Partenaires professionnel·les sont disponibles pour vous répondre individuellement. Quelque-soit votre préoccupation, basculez sur OurCo Solutions pour aller plus loin : dialoguez avec ces professionnel·les, tout en restant anonyme, où et quand vous le voulez, par chat, et obtenez des réponses personnalisées immédiates ! https://ourcosolutions.com/ Depuis votre téléphone, direction le petit onglet « bulles de message » tout en haut de votre écran à droite Depuis le web, direction l’encart en bas à droite A très vite sur OurCo ☺

0 comment
Du nouveau sur OurCo !

Parce qu’on a toutes et tous parfois besoin d’une oreille bienveillante ET experte pour nous guider face au travail, nos Partenaires professionnel·les sont disponibles pour vous répondre individuellement. Quelque-soit votre préoccupation, basculez sur OurCo Solutions pour aller plus loin : dialoguez avec ces professionnel·les, tout en restant anonyme, où et quand vous le voulez, par chat, et obtenez des réponses personnalisées immédiates ! https://ourcosolutions.com/ Depuis votre téléphone, direction le petit onglet « bulles de message » tout en haut de votre écran à droite Depuis le web, direction l’encart en bas à droite A très vite sur OurCo ☺

0 comment
FD
Fourmi Dorée

Bonjour une question (anonyme) je suis à 4 mois de grossesse et mon travail est pénible, pas approprié pour une femme enceinte et j'hésite à me mettre en arrêt, je voulais savoir si j'aurais une énorme perte de salaire comme l'arrêt maladie classique ou c'est différent pour une femme enceinte ? Je ne parle pas du congé patho 14 jours avant, je parle d'un arrêt de plusieurs mois avant l'accouchement.. Je cherche depuis un moment sur internet mais on parle que du congé patho sur internet. Si quelqu'un a déjà vécu cette situation et/ou m'aider, je rencontre la médecine du travail dans quelques jours... J'aimerais lui en parler

BB
Bison Bleu

Après avoir eu de multiples arrêt maladie sur plusieurs années, j ai de nombreuses fois été critiquée, traitée de faineasse, prise a parti violemment, harcelée et j ai fait deux bien out. Aujourd'hui, j ai fait reconnaître ma pathologie qui ne m empêche nullement de travailler, en qualité de travailleur handicapé. Mon quotidien a été transformé, j ai communiqué avec tous les gens de mon travail sur ma RQTH. Comme ça, plus de souci de harcèlement ou autre. Je m arrête quand j en ai besoin, et si ça ne plaît pas, je rappelle ma RQTH. Si vous pouvez faites reconnaître vos soucis de santé. Et ne vous laissez pas faire.

RL
Rhinocéros Lilas

Bonjour J'ai été arrêt maladie pour cause de troubles anxio dépressifs liés à mon travail et ma vie personnelle qui a été compliquée cette année. Après 1 mois d'arrêt je suis revenue et n'ai tenu que quelques jours. Je dois reprendre la semaine prochaine en temps partiel thérapeutique mais j'ai peur de la charge de travail, des questions qui me seront posées sur ma nouvelle absence. Mon management et mes collègues cherchent à savoir ce qui m'arrive et m'ont dit être "déçus que je ne leur en dise pas plus et qu'il fallait que je le dise si j'avais craqué à cause du travail" mais je n'arrive pas à leur dire que je n'aime pas ce travail et que les dirigeants m'angoissent car ils mettent trop de pression et laissent peu de place à une harmonie vie pro/vie perso. Auriez vous des conseils pour mieux appréhender mon retour et ce temps partiel thérapeutique ?

CV
Crocodile Vermeil

Bonjour cette année j ai fais a répétitions des accidents du travail et hier je suis revenue d'un accident de travail et mes collègues se sont mise sur moi en disant ta fais une déclaration juste pour sa mais sa passeras jamais d'accident faut que tu arrête et tous sa que faire car j en est marre que ont me juge ont me juge tous le temp de base sa me rend vraiment mal ?

ED
Elodie D'ourco

[EVENEMENT LIVE CHAT] 👉 H-2 pour notre RDV live avec Solenn et Colette d’EKlore sur le sujet des vulnérabilités au travail ! RDV à 12h30 dans la communauté "Grandir au travail" : https://appourco.app.link/CIdaPWXPq0 Estime de soi, timidité, sentiment d’(in)compétence, craintes, intégration, stress... A vos claviers !

ED
Elodie D'ourco

[EVENEMENT LIVE CHAT] Envie de dialoguer en direct avec des spécialistes du développement et de l’affirmation de soi au travail ? De leurs adresser vos doutes et de bénéficier des réponses aux questions des autres ? A VOS AGENDAS ! En exclu, on vous donne rendez-vous le JEUDI 3 OCTOBRE, de 12h30 à 14h, dans la communauté "Grandir au travail" avec Solenn Thomas et Colette Tostivint, de l’association EKlore, qui donne du sens au travail, sur le thème : Que faire de notre vulnérabilité au travail ? Faut-il en parler et comment ? RDV ici : https://appourco.app.link/CIdaPWXPq0 Pas dispo jeudi ? Vous pouvez également déposer vos questions ici même avant l'évènement, en précisant en en-tête du post [LIVE CHAT EKLORE]

KT
Koala Turquoise

Je suis en troisième mois d’une chimio pour une leucémie. Je supporte bien le traitement et j’ai un quatre cinquième thérapeutique avec flexibilité sur les jours off. Du coup je peux les regrouper les 2 jours suivant les séances. Mais même si je suis heureux de poursuivre mon travail, il m’arrive d’avoir des nausées brutales et je suis toujours très gênée avec mes collègues, et eux aussi. On arrive pas à en parler ensemble. Des conseils ? Vous connaissez des associations qui pourraient faire des actions de sensibilisation/médiation ? J’aimerais proposer des pistes à ma DRH qui n’est pas à l’aise non plus sur le sujet...

BF
Boa Fuchsia

J'ai des problèmes de santé qui m'oblige à m'absenter régulièrement notamment pour des rendez vous chez un spécialiste. Ma manager est prévenue et ça ne pause aucun problème. En revanche c'est plus compliqué avec mes collègues qui me mettent de côté sur certains projets /ne me tiennent pas au courant de ce qui c'est dit/fait pendant mon absence. Je ne pense pas que cela soit de la malveillance, je pense que c'est plutôt pour soucis d'efficacité, mais je ne veux pas perdre des missions qui m’intéressent sous prétexte que j'ai loupé quelques réunions.

AV
Alligator Violet

J'ai des problèmes de dos, extrêmement douloureux qui m'oblige à m'absenter régulièrement du travail. Cette douleur n'est pas visible et je sens que mes collègues et mon manager s'interrogent sur le bien fondé de mes absences. Je n'ai pas envie de m’étaler sur mes problèmes de santé ( par pudeur mais aussi par principe) mais je vis mal leur suspicion . Avez vous déjà été dans ce cas ?

Problèmes de santé

Maladies graves, chroniques : absence, culpabilité, solutions

Groupe community | 547 membres

Invite members

Ask your questions to therapist, coach, social assistant instantly by anonymous chat on OurCo Solutions.