Inscription   Connection

Harcèlements

Harcèlement au travail - harcèlement moral - harcèlement sexuel : que faire ?

Définition: on parle de harcèlement en cas d'agissements répétés entraînant une dégradation des conditions de travail. Ces agissements peuvent prendre différentes formes: pressions psychologiques, critiques, humiliations...Vous êtes témoin, avez connu ou connaissez une situation de harcèlement au travail ? Harcèlement par un·e collègue ? Harcèlement par votre employeur ? Harcèlement moral ou sexuel au travail ?
Bénéficiez d’un espace de discussion bienveillant et anonyme dans la communauté OurCo. Venez partager vos questions (preuves, que disent la loi et le code du travail? que faire ? quels sont les recours ?), vos témoignages et chercher ensembles des solutions pour sortir ou se remettre d’une situation de harcèlement au travail.

Write a post

Write a post...

SV
Scorpion Vermeil

Mon boss m'a dit la semaine dernière alors que nous revenions de rendez-vous dans sa voiture..."tu me résistes parce que tu es mariée, mais je suis comme la foule pendant un concert...je pousse, je pousse et un jour la barrière va tomber"...

JG
Jaguar Grenadine

Voilà maintenant 6 ans que je suis dans un groupe d'assurance. Je n'ai jamais eu aucun problème dans mon travail depuis mon arrivé mais il y a un inspecteur gestion et syndicat qui s'en prend aux femmes et a chaque entretien me rabaissait sur mon travail et que si il n'y avait que lui il m'aurait licencié depuis bien lontemps. Jusqu'au jours où ça a été trop loin il disait que j'étais incapable que je n'avais vraiment pas ma place etc (il a fait bien pire à d'autres et l'entreprise ferme les yeux) j'ai décider de dire stop en en parlant à ma hiérarchie et leur décision informel à été que je ne faisait plus de réunion avec lui. Aujourd'hui changement de hiérarchie et la on m'informe qu'il sera là demain et que je ne dois pas faire de vague.... Je ne sais vraiment plus quoi faire. Cette personne harcèle les gens et personnes ne soutient les femmes de cet homme.

ED
Elodie D'ourco

Perte d'estime de soi Besoin de vous protéger d'une relations nocive au travail De connaitre vos droits et vos recours… Psychologues, coachs et assistantes sociales sont à votre écoute par chat individuel anonyme sur OurCo Solutions. Alors envie d’essayer ? Faîtes-nous signe par simple mail (elodie@ourcompanyapp.com) et nous vous offrons votre consultation* :) Parce que trouver des réponses personnelles contribue à mieux-être au travail... * Cette offre est plafonnée aux 25 premières demandes https://ourcosolutions.com/

LA
Lapin Argenté

Bonjour, J'ai besoin d'aide, voilà une semaine que je suis en arrêt maladie (dépression, burn out). Je suis employée dans une grande entreprise , mais voilà un mois que mes collègues sont distante avec moi, parlent de mon travail, de la façon dont je m'habille, partent lorsque j'arrive quelque part et parlent de moi , lancent des rumeurs etc... J'en ai parler à ma chef qui m'as affirmé que mon travail était exemplaire sans se mouiller dans le conflit. Je voulais même évoluer dans cette entreprise à présent je me retrouve en arrêt à me demander comment payer mes facture le mois prochain (je vis seule). Je veux démissionner mais je ne sais pas ce que je trouverais ailleurs. Je ne sais pas quoi faire, je suis incapable d'y retourner mais je n'ai pas la force de chercher un autre emploi, non pas par flemme mais parce que je serai incapable d'assurer un poste dans mon état. Que fait-ont lorsque le travail deviens un enfer mais qu'on a pas d'autre choix que d'y retourner ?

LF
Léopard Fuchsia

Mon ancienne responsable m’a dit droit dans les yeux que je ne lui tenait pas à cœur , que je ne respectait pas mes collègues , mon travail laissait à désirer . Elle m’a dit ces propos parce que 2 jours avant j’ai eu un accident de voiture j’ai dû être arrêter pendant 1 mois pour elle je n’avait rien . J’ai beaucoup de mal à me reconstruire sachant que je ne lui est jamais rien fait .

TC
Tigre Cuivré

Bonjour, je suis en arrêt de travail pour dépression et burn-out depuis 1 mois . Pour me changer les idées j’ai décider d’ouvrir un compte Instagram sur ma passion la cuisine . Les patrons viennent même commenter mes publications pour me dire que je ne déprime jamais pas . Ça me fait angoissé encore plus tout cela ... que faire ? Merci

SS
Scarabée Saphir

Je suis rentrée dans un gros groupe du BTP en janvier 2018 Mon directeur m'a proposé de coucher avec lui par texto la seconde fois que je le rencontrai J'ai refusé Un mois plus tard il m'a forcé à supprimer ses messages de mon téléphone personnel et à fouillé dedans pour vérifier Cet homme qui est à la tête d'un services qui comporte 8 femmes et qui fais des allusions sexistes au quotidien, à été sur protégé par sa hiérarchie régionale et nationale Je suis partie rapidement et j'ai retrouvé un autre travail heureusement Je parle quand même de la 2 ème entreprise de btp au monde. .. Qu'elle honte

AL
Abeille Lavande

Je suis rentrée du travail en pleurs hier. Je n'ai pas pu dormir à cause d'insomnies. J'en étais à mon 3e jour, le patron ne m'avait toujours pas donné de contrat. Il venait juste m'insulter toute la journée, me dire des mots comme "tu fais de la merde, tu es une escroquerie, t'as menti à l'entretien tu n'as aucun talent, quelle chance tu as que je te garde"... Hier j'ai refusé de faire des heures supp (j'avais quelque chose de prévu le soir) et il m'a dit "tu fais chier, t'as cru qu'on était là pour se branler, tu vas me faire ça tous les soirs ?!" Je lui ai envoyé un mail ce matin pour lui dire que je ne voulais plus venir. Il m'a dit de venir le voir demain pour le justifier et qu'il me donnerait défraiement ensuite. J'ai peur de le revoir mais j'ai peur aussi de ne pas avoir mes 3 jours payés. Que faire ?

PR
Panda Roux

Bonjour, j’aimerais votre avis concernant ma situation. Je travaille pour une petite entreprise, 20-30 personnes dans le milieu informatique. Je suis en communication pour ma part et grosso modo je suis la seule personne qualifiée pour les missions de ce domaine. Au début tout se passait bien et au compte goutte mon employeur a remercié, viré des personnes de mon équipe et certaines sont parties sous la pression. Vient un moment où nous nous sommes retrouvés en effectif réduit et la situation s’est détériorée pour ma part. Voici la situation au quotidien: - ma manager fait tout pour m’éviter - dénigrement de mes compétences - reproches de mettre en application des missions qu’on m’a demandé de faire - promesse d’augmentation jamais tenue - demandes pour former des personnes de l’entreprise à de nouveaux postes - surcharge de travailler - messages en dehors de mes horaires de travail (23H, 4H OU 6 H du mat) pour faire des modifs « urgentes » Bref la liste peut encore s’allonger, mais voilà les principales choses... Je suis en arrêt à cause de cette situation. Pour rappel tout se passait bien pour moi au départ. Du jour au lendemain on m’a dit que mon travail n’allait pas sans me donner de raisons. Aucun dialogue n’est possible avec la direction. Et après avoir discuté avec mes collègues sortis de la boîte ils ont subis des situations similaires. Le point de vue qui revient: notre manager a besoin de coupables pour expliquer que son entreprise ne fonctionne pas. Elle prend une victime à la fois. Je sais de sources sûre qu’ils ont besoin de 3 personnes pour me remplacer à mon poste depuis mon arrêt maladie. Je trouve cela incroyable, pensez vous qu’il s’agit d’une forme de harcèlement ?

CS
Chamois Sépia

À tête reposée... Je n’ai pas toujours l’esprit d’à propos et je suis « gentil ». J’ai quitté mes deux derniers employeurs dans des conditions désagréables et j’aimerai bien en parler pour : - extérioriser - recueillir vos avis et savoir ce que j’aurai dû faire (oui, je sais ça ne sert à rien d’avoir des regrets) - faire partager et que mon expérience puisse être utile car mon cas doit être très classique...

PI
Pie Ivoire

Bonjour, Je voulais savoir ce que vous pensez, si ce que je vie est synonyme de harcèlement ou bien si je suis juste parano. Alors voilà j'ai un collègue qui a plus de soixante ans, j'en ai 23, il a commencé par dire des choses déplacées à connotation sexuelles comme "je vais te défoncer le cul", "je vais t'enfoncer ton suppositoire dans le cul" (j'avais un collier en onyx qu'il disait que ça ressemblait à un suppositoire), une fois je suis venue au travail j'avais un haut a rayure noir et blanc il m'a dit "si on fait des bêtises on va en prison ?". Une autre journée il m'a sortie "tu vois ton copain que les week-end il doit être plein ça doit y aller" ou encore "tu regarde ton copain comme tu ne m'as jamais regardé" Il m'a également appelé une fois "ma belle" Un jour je suis venue travailler en robe, il n'a pas arrêter de me regarder, je me sentais comme un morceau de viande et lorsque j'ai été le confronter sur ça il a nié, a dit que j'étais une menteuse et que j'avais un gros problèmes. Ce collègue a reçu plusieurs avertissements de la part de mes chefs mais cela n'a jamais été plus loin que de simple avertissement. Maintenant j'ai le droit à des piques disant que je suis une "peste", une "chienne", que c'est la "gastapo" avec moi, que je suis un garçon manqué (or je suis plutôt féminine) etc Il y a quelques jours il m'a attaqué verbalement en reparlant du jour où je suis arrivée en robe, il m'a dit que je n'aurais pas du aller voir la hiérarchie, que je suis pas bien, que je l'ai blessé, qu'il a jamais agit comme ça, qu'il n'avait pas à s'excuser car ca voudrait dire qu'il admet les faits etc... Personnellement pour moi il me harcèle sexuellement et moralement et je ne me vois plus travailler avec lui. Qu'en pensez vous ? Suis-je parano ?

PG
Poney Grenadine

Bonjour, quels sont vos conseils pour détacher l’affect du pro ? Vos astuces pour être moins affecté par un chef cassant, lunatique avec qui il faut marcher sur des œufs. Pareil pour les collèges pour accepter que parfois l’ambiance est terne, voir froide ? Nous passons une journée complète avec ces personnes. Je m’investis trop affectivement parlant. Je prends les choses souvent personnellement et cela affect mon moral. Donnez moi vos tuyaux ! Merci

Du nouveau sur OurCo !

Parce qu’on a toutes et tous parfois besoin d’une oreille bienveillante ET experte pour nous guider face au travail, nos Partenaires professionnel·les sont disponibles pour vous répondre individuellement. Quelque-soit votre préoccupation, basculez sur OurCo Solutions pour aller plus loin : dialoguez avec ces professionnel·les, tout en restant anonyme, où et quand vous le voulez, par chat, et obtenez des réponses personnalisées immédiates ! https://ourcosolutions.com/ Depuis votre téléphone, direction le petit onglet « bulles de message » tout en haut de votre écran à droite Depuis le web, direction l’encart en bas à droite A très vite sur OurCo ☺

0 comment
CM
Coccinelle Magenta

Mon ancien responsable qui a harcelé moralement plusieurs personnes a finalement été viré

GL
Gwoendoline Lefevre

Bonjour, Je viens de découvrir l'application et je voudrais vous faire part de mon témoignage. On est l'été dernier quand j'ai commencé à être humilié par un "Supérieur" : Ton travail c'est de la merde, tu n'aurais pas été une fille je t'aurais attendu à la sortie et j'en passe.. (Je travaillais dans un garage) Il a dit aux gens de la concession que je cassais des voitures donc il renvoyait une mauvaise image de moi au travail. Je faisais des crises d'angoisses, des crises de larmes sur la route (30 minutes de trajets..) C'est en Novembre 2018 que j'ai finalement été chez ma médecin pour lui en parler, dans l'espoir d'avoir des cachets pour dormir seulement. Et finalement elle m'arrête 3 semaines pour que je me repose. J'y suis retournée et le verdict tombe : Burn out et syndrome anxio-dépresif. Donc anti dépresseur, anxiolytique, somnifère.. 9 mois se passent, pour la CPAM je suis obligé de reprendre le 1er Septembre. Rdv à la médecine du travail et elle décide de me mettre inapte, mon état ne s'est pas amélioré et il faut que je me reconstruise.. Le 3 septembre je suis donc déclaré inapte à l'entreprise, coup dur pour moi mais en même temps je ressens un sentiment de soulagement tellement intense ! Un délais d'un mois se passe et finalement je reçois la lettre tant attendue : Mon licenciement. Aujourd'hui j'ai enfin signé les papiers.. Je ne vais pas mieux, j'ai développé une phobie du travail mais je sais que c'est finis, que ce cauchemar est derrière moi ! J'ai évidemment fait part des faits à l'inspection du travail qui monte un dossier contre mon ancien employeur. Pour tous ceux et celles qui sont dans cette situation, la patience est le maître mot.. C'est dur, on a l'impression de pas s'en sortir, que tout est de notre faute mais une fois que tout est terminé c'est un poids énorme en moins. Bien-sur on guérit pas comme ça mais c'est un début :) Désolé du pavé et merci de m'avoir lu.

MV
Mouton Vermeil

Bonjour. J'ai été en arrêt pendant 2 mois pour environnement de travail toxique et burn out + début de dépression. Je suis finalement retourné à mon travail mais je n'ai plus aucune motivation, je veux partir mais je retrouve rien. Être en arrêt est pour moi difficile à supporter. Malgré les efforts fait par mon entreprise, je ne me sens pas bien et souvent triste. Il ne se passe pas 2 jours sans que quelqu'un ou quelque chose ne me casse le moral. Comment remonter la pente ? Je me sens tellement détruit par toute la malveillance dont mes collègues ont fait preuve et la négligence des managers. J'ai l'impression que mon état d'esprit m'empêche de changer de travail...

L
Lièvre Écru

Bonjour à tous, Je viens de découvrir cette application, et j'ai besoin d'aide sur des problèmes qui me pèsent au travail.. Cela fait bientôt 1 an qu'on l'insulte, me rabaisse, j'ai beau essayer de faire de mon mieux (étant en contrat de professionnalisation) il arrive que je fasse des erreurs que l'on me fait payer cher. On fait le geste de me claquer, on m'insulte de "pute" sur le chemin du retour entre mon travail et ma maison.. bref quelque chose d'assez difficile à vivre pour moi, d'autant plus que ma maman est très malade et me mine un peu plus le moral chaque jour. Ayant dû partir plus tôt à cause de cela un soir, j'ai préféré, par souci d'honnêteté en parler au rh de l'entreprise. Aujourd'hui, le drh me convoque. Pensant assister à un rdv pro, je me retrouve face à un homme qui me rabâche pendant presque 30min que la mort fait partie de la vie, que ma maman va bientôt mourir, que heureusement pour lui il avait une santé de fer.. et quand je lui ai reparlé de ce que je finissais au quotidien dans l'entreprise, il a détourné la conversation et a continué de plus belle à me parler de maladie. Bien sûr, j'ai craqué et ai commencé à pleurer (chose que je regrette car je le vis comme un échec de l'avoir fait face à lui). Ca ne l'as pas touché une seconde, et il a continué en ce sens pendant tout le temps de l'entretien. Je n'ai su ni quoi dire ni quoi faire, j'étais simplement déboussolée. Je ne sais pas quels sont les droits? Comment ai-je le droit de réagir face à ce genre de situation? Que puis-je faire pour que tout le monde comprenne que je veux simplement être tranquille jusqu'a la fin de mon contrat? Je vous remercie de m'avoir lue, en espérant pouvoir recevoir votre aide.

T
Épervier Turquoise

Bonjour la communauté, Je suis content d’avoir eu la chance de trouver une application ou on peut partager nos expériences dans le monde professionnel. Bon, pour mon cas, j’étais stagiaire dans une boîte c’était un stage de 6 mois, après le quel il y’avait une possibilité d’embauche, l’organisation et le management n’étaient pas vraiment au top, mais pour moi l’essentiel c’était de travailler pour être embauché à la fin. Un jour j’ai ouvert le sujet de l’embauche avec ma maîtresse de stage, et là, ça réaction était bizarre ( pour elle un stage c’est un stage et embauche c’est autre chose ), 10 jours, on était en mission et il y’avait un truc que je n’ai pas bien compris du coup j’étais entrain de réfléchir avant de rien faire pour être sûr et certain de ce que je vais faire, et du coup je la trouvais sur ma tête entrain de voir ce que j’étais entrain de faire, et là elle m’a dit (je pense que tu ne comprends pas le français) parceque je suis étranger (ma langue maternelle n’est pas le français, du coup je fais des efforts chaque jour pour l’améliorer), j’étais choqué, je croyais pas ce que j’entendais, il y’avait une collègue à côté de moi, j’avais honte, je voulais juste quitter le lieu et de partir. Je suis resté calme, et elle a commencé à trouver des excuses pourquoi elle avait dit ça .... mais moi j’étais pas là, j’étais présent physiquement mais mentalement j’étais absent, j’étais entrain d’analyser la situation, je voulais pleurer comment c’était dure d’entendre un truc comme ça. En toute sincérité, c’était pas un problème de compréhension mais j’avais peur de commettre une erreur parceque tout le temps je pensais à l’embauche à la fin. J’avais juste envie d’écrire de faire sortir la douleur que j’ai toujours à l’intérieur de moi. Merci et désolé si j’étais long.

CV
Cygne Vert

Bonjour, Je suis actuellement harcelée par mon patron qui fait tout pour que je m’en aille : - favoritisme - avertissement abusif - me refile les mauvais dossiers - me met la pression tout le temps - me décrédibilise devant le reste de l’équipe Etc je suis en depression, mais j´ai peur de faire empirer les choses si je me mets en arrêt maladie. je suis bloquée car je suis en train de faire construire avec mon conjoint et je ne peux pas me permettre de perdre mon CDI. Je compte peut être engager une procédure auprès des prud’hommes, est ce que quelqu’un l’a déjà fait ? Merci

F
ÉRic Fauconnier

Je voulais postuler sur le poste de mon chef qui partait en retraite mais ma directrice m'en a dissuadé en disant que je n'avais pas la posture ,le charisme etc.....,ma collègue arrivée quelques années après moi a quant à elle postulé et a été prise ,elle n'est pas en question ,elle a profité du système et tant mieux pour elle .Ce n'est pas la première fois que ma Directrice me fait le coup ,je n'entre pas dans ses critères (je dis ce que je pense.....).Ma collègue devient donc ma chef ,vous imaginez la honte pour moi et malgré des EI très satisfaisants ,je finis par croire que ma Directrice a raison ,que je suis un bon à rien ,je commence à l'accepter ,bref c'est la déprime

CB
Carpe Brune

Bonjour, je souhaite partager mon histoire de boulot,merci

KG
Koala Gris

Bonsoir, je suis AS en EHPAD depuis 10 ans. Moral en baisse en se moment. Mon mari travaille dans le même établissement que moi en grade supérieur et j'en prends plein la tête par mes collègues. Au début j'ignorais mais c'est de plus en plus démoralisant.. qu'est-ce que l'humain peut être parfois mauvais !

ED
Elodie D'ourco

[EVENEMENT LIVE CHAT] 👉 H-2 pour notre RDV live avec Solenn et Colette d’EKlore sur le sujet des vulnérabilités au travail ! RDV à 12h30 dans la communauté "Grandir au travail" : https://appourco.app.link/CIdaPWXPq0 Estime de soi, timidité, sentiment d’(in)compétence, craintes, intégration, stress... A vos claviers !

CB
Cygne Blanc

Mes collègues me prennent pour leurs boniche. Elles peuvent partir en congés comme bon leur semble.... me laisser gérer le service à moi toute seule (soutenue par le cadre supérieur qui ne veut pas gérer...) Quand j’ai enfin essayer de me sortir de cette spirale... je n’ai plus que des reproches et des remarques de leurs parts... avec menaces sous entendus sur mon travail... sur ma place... l’une des collègues ouvre mon tiroir (qui est pourtant fermer à clé... mais les tiroirs peuvent s’ouvrir avec des ces d’armoires portant le même numéro) fouille dedans en disant que je planque du travail... (qui est en date mon travail...) et qui hurle pour être entendus par tout le service... collègue d’ailleurs qui a hurler plusieurs fois dans le bureau en disant que « Ou est ce qu’elle est encore passer ?!! Quesqu’elle peut bien faire !!! » bah oui avant... je m’empêchais d’aller en pause café... vu que j’avais déjà eu une réflexion sur ma pause déjeuné... J’aimerais qu’on me foute la paix...

ED
Elodie D'ourco

[EVENEMENT LIVE CHAT] Envie de dialoguer en direct avec des spécialistes du développement et de l’affirmation de soi au travail ? De leurs adresser vos doutes et de bénéficier des réponses aux questions des autres ? A VOS AGENDAS ! En exclu, on vous donne rendez-vous le JEUDI 3 OCTOBRE, de 12h30 à 14h, dans la communauté "Grandir au travail" avec Solenn Thomas et Colette Tostivint, de l’association EKlore, qui donne du sens au travail, sur le thème : Que faire de notre vulnérabilité au travail ? Faut-il en parler et comment ? RDV ici : https://appourco.app.link/CIdaPWXPq0 Pas dispo jeudi ? Vous pouvez également déposer vos questions ici même avant l'évènement, en précisant en en-tête du post [LIVE CHAT EKLORE]

CB
Crabe Brun

Une ressource utile ! https://blog.equallywork.com/blog/victime-ou-temoin-de-discrimination-au-travail-que-faire-

SB
Sardine Bordeaux

Bonjour à vous, ça fait 5 ans que je suis dans la même société, tout ce passé bien jusqu'à il y a 3 ans, le départ à la retraite d'un cadre a poussé la direction à réorganiser les services, chose positive, car j'ai obtenu un poste que je souhaitais et qui m'avaient valu une reconversion professionnelle, mais là où ça coince c'est que mon nouveau responsable est en fait mon ancien collègue "pote". Ces nouvelles responsabilités lui sont vite montées au bulbe, je me retrouve face à un pervers narcissique qui exerce au quotidien une sorte de harcèlement moral passif envers moi, ça passe de l'ignorance totale, au "bonjour" le matin et "au revoir" le soir, je ne peux me détacher de ça étant donné que je suis dans le même bureau que lui, alors que je ne travaille jamais pour lui, qu'il ne me manage absolument pas, et qu'il passe ses journées en pause (clope toutes les 30 mins), au téléphone (perso), les pieds sur le bureau, et a négligé son travail au plus haut point. Je ne sais plus quoi faire, la direction est au courant de ses agissements, et ne font absolument rien, j'ai l'impression d'être au placard, enfermer avec ce monstre, je dois être irréprochable mais lui se permet de faire ce qu'il entend, tout ça devant moi tous les jours. Quelques exemples de l'entretien que j'ai eu avec lui au mois de juin : - alors même que nous venions de nous assoir, il m'a sommé de manière violente et agressive d'aller poser mon téléphone dans le bureau - Dans la même tonalité agressive, il m'a demandé de poser mes couilles sur la table, "soit un homme" m’a-t-il dit - Il m'a indiqué très clairement ne pas avoir pas envie de faire d’efforts envers moi, et que dans tous les cas, il n'en ferait pas - Il m'a indiqué que cela devait me rendre malade de venir bosser dans ces conditions - Il encore usait de son ton sarcastique et son air méprisant en me disant que je passais pour un abruti de parler de mes problèmes à la direction - L’année dernière il m'a affirmé et reproché que le problème venait de moi, que je me renfermais, et que c’est pour cela qu’il ne souhaitait pas me parler. - Je n’ose même plus discuter avec d'autres collègues quand il est présent, le fait même de lui remettre une feuille de congés m’angoisse. De venir au bureau m'angoisse. J'ai peur d'engager des poursuites, ou autres, je sais qu'il aura toujours gain de cause aux yeux de la direction, et que le perdant ce sera moi, je suis papa et hors de question de prendre le risque de perdre mon job, j'ai postulé partout où je le peux mais rien de concret n'en ressort, je suis prisonnier de cette situation. Moralement je suis quelqu'un de fort, et ma famille passe avant tout cela, mais c'est pesant de vivre ça au quotidien.

PO
Papillon Orange

Bonjour, j’ai déjà posté sur ce site suite au harcèlement à mon travail, voilà demain j’ai un essaie dans un autre boulot. Actuellement en CDI dans le boulot au quel je suis en arrêt pour dépression, j’aimerais savoir comment faire si le boulot que j’essaie demain me prend en CDI comme la dame m’a dit puis-je partir directement de mon travail en donner une lettre de démission immédiate ? Aidez moi s’il vous plaît je suis un peux perdu et il m’est impossible de retourner travailler a mon boulot actuel.. Merci à celles et ceux qui répondront

DB
Dauphin Bleu

Voilà, cela fait maintenant 1 an et 5 mois que je suis dans mon entreprise en CDI (en restauration). Je travail avec mon ex conjoint ainsi que son frère et sa belle sœur.. Cela deviens très dure à supporter je suis actuellement en arrêt maladie (pour dépression) depuis le 31 Août cette année ... deux fois que je me fais prolongé car je fais des crises d’angoisse dès que j’arrive sur mon lieu de travail .. Je viens d’être contacter par une autre entreprise (en aucun cas en lien avec le domaine de la restauration) pour faire un essaie ce lundi pour voir si je fais l’affaire et si c’est le cas je serais immédiatement embauché en cdi de 24 par semaine alors que faire ? .. J’ai besoin de votre aide s’il vous plaît merci d’avance

Harcèlements

Humiliation, brimade, harcèlement sexuel

Groupe community | 959 membres

Invite members

Ask your questions to therapist, coach, social assistant instantly by anonymous chat on OurCo Solutions.