Inscription   Connection

Trop c'est trop !

Burn Out : vous vous reconnaissez dans les symptômes ? Ne restez pas seul·e.

Le Burn out ou syndrome d’épuisement professionnel peut se présenter par différents symptômes. Burn out, les symptômes les plus courants sont : extrême fatigue, épuisement physique, démotivation, irritabilité, insomnies, dépression. Vous vous reconnaissez dans la description des symptômes du Burn Out ?
Rejoignez la communauté “ Trop c’est trop !”. Venez témoigner sur vos expériences professionnelles présentes ou passées, partager vos conseils et solutions pour prévenir et sortir du Burn out. OurCo, le réseau social du travail, vous garantit un espace de parole bienveillant et anonyme pour échanger en toute liberté.

Write a post

Write a post...

JV
Jument Verte

Bonjour, je suis peinture en bâtiment, je travaille dans une entreprise depuis 4 ans et 2 ans en CDI. A la base nous étions 5 salariés moi le patron qui est salariés aussi son neuneu et ses 2 fils, je suis rentré dans la boîte au début de sa création car j'ai travaillé avec mon employeur 5 ans au paravent. C'est une personne très colérique manipulateur menteur et hypocrite. On fait 8 mois sur 12 des déplacement dans toute la France est nous apercevons aucune indemnisation de déplacement car il juge que nous logon gratuitement sur place dans les hôtels dans le quelle nous travaillons il ne voit pas pourquoi nous indemniser alors que nous ne payons aucun frais de couchage, tout le monde pète les plombs personne n'a envie de se levé le matin pour venir travailler on a la boule au ventre toute le monde a démissionné sauf moi et sa devient de plus en plus pire il prend des chantiers qui ont rien à voir avec notre cops de métier sans que nous soyons formé tout les responsabilités sont sur moi c'est invivable tout le monde de dit de me barrer même la secrétaire de l'entreprise démissionne la fin du mois je sais pas quoi faire j'ai peur du chômage je suis un grand bosseur je suis perdu.

SV
Sauterelle Verte

Un mois que je suis en arrêt pour burnout.. Je vais un peu mieux mais c'est pas ça encore... J'ai rdv demain avec la médecine du travail mais j'ai peur :(

CA
Claire Algrain

Je souffle ma première bougie d'arrêt de travail pour burn out. Je suis en nego rupture conventionnelle mais mon employeur traîne des pieds . Mes cauchemars reprennent de plus belle. Quel cynisme dans notre société tellement loin de la bienveillance qui est pour moi le seul vrai moteur de tout. Naïve....

EV
Espadon Vert

Bonjour à tous, Voilà presque un an que j’ai été recruté sur un poste horrible. Au début tout paraissait super quand l’entreprise m’a été présentée et les premières semaines se sont bien passées mais j’ai vite déchanté ! La société n’allait pas bien du tout et a perdu énormément de chiffre. On m a confié les clients toxiques qui etaient perdus d’avance et sont d’ailleurs désormais parti malgré le fait qu’on me mette la pression pour les garder c’était déjà trop tard. Un jour on me demande d’avoir une casquette de gentil, le lendemain de méchant, le surlendemain ça change à nous. Du coup les gens que je manage ne m’aime pas. Mais attention si un employé dit que j’ai été un peu trop exigeant je vais me faire convoquer. L’autre jour je me suis fait menacer par un employés alors qu’il était en tort. Devant le boss qui a rien dit ! Bref c’est l’enfer j’ai aucune envie de me lever et ça se répercute sur ma vie perso. J’ai fait des crise d’angoisse pour la première fois de ma vie. Je cherche àutre chose mais c’est pas facile ...

O
Écureuil Orange

Bonjour à tous ,à chaque fois que je me suis retrouvée dans mes différentes entreprises très souvent il y avait du harcèlement moral mais jai souvent tenu bon. Mais la suite à un travail de cet hiver je suis dégoûtée. Je suis actuellement au chômage j'avais l'attention de monter ma propre entreprise mais depuis 3 semaines mon corps me lâche complètement... chaque jour il y a une nouvelle chose qui apparaît. Jai un entretien de prévu mais quand jy pense je n'ai pas l'envie.... je suis dégoûtée.... chez moi c'est très cocooning apaisant je me fais des rituels. Je crois que je suis dégoûtée par le travail et pas très bien. Mais il me faut bien gagner de l'argent... je suis un peu perdu. Belle journée

OB
Oie Bleue

6 ans que je suis en poste... J'ai accepté beaucoup de choses y compris quand ça pouvait "aggraver" mes soucis de santé... Et maintenant que je suis en train de péter un boulon on veut me faire croire que j'avais qu'à pas faire...

PS
Perroquet Saphir

5 ans d'expérience et plusieurs entreprises. À chaque fois les managers veulent changer ma personnalité. C'est vrai au travail je suis introverti, contrairement à la maison. J'ai un grand manque de confiance en moi (en plus je suis peut-être adulte HP, il faut vraiment que j'aille voir un psy), avec cette envie de bien faire qui m'empêche de dire quand ça ne va pas. Enfin je retarde le moment. Enfin un syndrome de l'imposteur (je reprend des études afin de palier à ça ...). Au final je pense que je ne suis pas fait pour le monde du travail.

ZM
Zébu Mauve

4 ans que je suis en poste. 3 ans que j’ai accepté de faire des remplacements... les remplacements qui deviennent systématiques (alors que nous sommes deux normalement...) que je me retrouve à faire pendant un mois trois postes (et le service en globalité). Quand enfin cette année, je décide de mettre MON travail entre parenthèse, pour éviter le stress, la panique... Une des collègues que je remplace et qui rentre d’un mois de congés, viens me choper à la sortie des toilettes pour me dire que « je n’avais rien foutu en août » et d’autres gentillesse et qui se plaint d’autres collègues en me comparant à elles... (bien sûr à son avis des collègues qui ne font pas grand chose aussi...) Une autre collègue qui a demi mot me menace... (« crois pas que c’est forcément à ceux qu’on pense qui vont partir... personne n’est à l’abris...) qui depuis qu’on m’a autoriser à potentiellement faire du télétravail me fait la gueule... (ça ne lui enlève rien... c’est juste que si quelqu’un a quelque chose... censé inadmissible pour elle) et aujourd’hui lorsque je lui donne des écritures comptable à passer me dit « je ne sais pas quand je le ferais.... quand j’en aurais envie... » Depuis l’annonce de mon teletravail... collegues qui hurlent a l’injustice... au faite qu’elles ne pouront plus prendre de week end prolongé (teletravail le vendredi) « quesqu’elle pourra bien faire ? » «elle aura rien a faire ! » et d’autres piquent... Quand je n’ai plus reussis a faire face a leurs sarcasmes continus et leurs tronches de pitbulls et que je suis aller voir mon superieur, pour lui demander de l’aide... et une solution. Sa reponse « vous n’avez qu’a assumer... vous auriez du reflechir avant de demander votre teletravail. Vous n’avez pas penser collectif, je savais que ca ferait des problemes » j’ai reposer la question sur s’il pouvait me bouger... pour que je sois moins stressée... que je sois moins sous pression, sa reponse « Rien, je ne ferais rien » Un arret d’une semaine qui m’a paru bien court... une demande de 80% pour fuir mes collegues un jour.... un autre jour de teletravail (qui n’arrive pas.... des problemes de materiel) et meme... potentiellement un jour a faire la caisse... je n´arrive toujours pas a me calmer, a venir sereinement, la boule au ventre. De plus que je sois la ou pas la... les collegues continues a me baver dessus... J’en ai assez

ED
Elodie D'ourco

[EVENEMENT LIVE CHAT] Envie de dialoguer en direct avec des spécialistes du développement et de l’affirmation de soi au travail ? De leurs adresser vos doutes et de bénéficier des réponses aux questions des autres ? A VOS AGENDAS ! En exclu, on vous donne rendez-vous le JEUDI 3 OCTOBRE, de 12h30 à 14h, dans la communauté "Grandir au travail" avec Solenn Thomas et Colette Tostivint, de l’association EKlore, qui donne du sens au travail, sur le thème : Que faire de notre vulnérabilité au travail ? Faut-il en parler et comment ? RDV ici : https://appourco.app.link/CIdaPWXPq0 Pas dispo jeudi ? Vous pouvez également déposer vos questions ici même avant l'évènement, en précisant en en-tête du post [LIVE CHAT EKLORE]

C
Chevreuil Émeraude
SC
Saumon Cuivré

J'ai vécu la même chose : même âge, passée en lead alors qu'on en avait pas parlé en entretien, aucune légitimité et les autres collègues n'étaient pas au courant, période d'essai terminée brutalement au bout de 2 mois. Je n'ai juste pas eu la formation en management. Mais sinon j'ai vécu exactement la même chose, c'est fou. Plusieurs mois après j'ai encore très mal. https://www.welcometothejungle.co/fr/articles/rebondir-apres-mauvaise-experience-entreprise

T
Termite Émeraude

http://loptimisme.pro/comment-lutter-contre-le-sur-engagement-en-entreprise/

SA
Souris Acajou

https://www.linfo.re/magazine/high-tech/la-pause-smartphone-au-boulot-serait-une-tres-mauvaise-idee

T
Tortue Écrue

Cela fait 2 ans que je suis dans une agence de marketing digital. De suite, tout a été difficile pour moi car je devais apprendre de zéro mais aucune formation donnée par ma boîte, ni tuteur... Pour eux je devais déjà tout savoir... Cela a généré un fort stress que j'avais du mal à gérer.. Il y a un an la situation s'est dégénérée.. J'avais une charge de travail insupportable, on m'a donné une personne en aide qui ne foutait rien et on m'a reproche de faire le travail qu'elle devait faire mais je l'ai fait par conscience professionnelle.. Mon stress a empire, je pleurais tout le temps au travail, chez moi, je me bloquais le dos.. Un client n'a plus voulu de moi car il n'aimait pas ma negatitive ni le fait que je souhaitais prioriser ses demandes. Je n'ai pas eu d'augmentation à cause de mon "comportement", que j'étais devenue hystérique, dépressive, que je le méritais et en plus je n'avais pas le niveau pour bosser chez eux... Depuis on m'a donné des petits clients, je m'ennuie et je n'évolue pas du tout ! J'ai eu le déces de ma grand mère récemment et la j'ai été à la limite du burnout... Je suis même revenue le lendemain de son enterrement pour les aider à bien gérer les soldes pour les clients ! Je me suis arrêtée mais je culpabilise... Je veux faire une rupture conventionnelle mais mon copain s'y oppose.. Je suis épuisée, je n'ai plus confiance en moi et je me sens inutile.. Triste à 34 ans..

CP
Crabe Prune

Je suis au chômage depuis environ un mois après une expériences d'un an qui m'a bousillé. Alors que j'ai toujours était apprécié de mes collègues et de mes supérieurs, j'ai été dans une boite qui m'a bousillé point par point toute confiance en moi. Aujourd'hui, je suis déjà en panique à l'idée d'aller dans une entreprise de peur de revivre la même expérience. Mes proches me disent de me reposer, de reprendre des forces mais j'ai peur de ne jamais y arriver. J'ai pas envie. J'ai plus envie de travailler. J' ai peur. J'ai perdu ma motivation, mon envie d'aller bosser. Alors que j'aime mon travail. Mais je suis déjà terrifiée avant même de trouver un travail. Quelqu'un a vécu la même chose que moi et a réussi à s'en sortir ? Auriez vous des conseils ?

KM
Kangourou Moutarde

Diplômée d’une grande école de commerce 8 ans d´experiences dans des gros groupes entant qye chargée de communication. Actuellement en recherche d’emploi depuis 8 mois, je ré-oriente mes recherches sur des postes d’assistante. Aujourd’hui j’ai eu un entretien pour un poste d’assistante commerciale, on m’a dit que j’étais débutante donc mes prétentions salariales étaient trop élevées, qu’il fallait que je fasse des stages pour me ré- orienter dans le digital ... résultat : j’ai pleuré devant le recruteur......😭 Bref, j’en peux plus....😭😭😭😭😭😭

BM
Boa Magenta

Je suis dans un groupe où je suis pas très bien intégré, je suis du genre très discrète et j'ai horreur des commérages et des histoires a 2 sous, ce qui ne plaît pas a ma chef car je ne léche pas assez les bottes ou faire ce qu'elle dit, du coup elle enlève mes jours de repos, déplace mes RTT, et me crié dessus au moindre fait et geste, je vais me plaindre au RH rien du tout "c'est ta chef elle a le droit" ok, la cerise sur la gâteau le pom-pom, je suis actuellement en arrêt depuis quelque jours, logiquement je dois recevoir des indemnités journalières, j'appelle "désolé Mme mais nous n'avons aucune attestation de salaire de votre employeur, ni vos arrêt complet... On ne peut rien faire" je suis Choquée...

O
Orque Écru

Tout faire pour réussir et accéder au poste rêver.... Attendre de voir comment ils vont te la mettre a l'envers .... Bref , plus envie de venir dans cette boîte où rien ne bouge et ou la direction est réfractaire au changement et a l'évolution

BL
Bison Lilas

De retour demain au boulot après 3 semaines d’absence. J’ai une boule au ventre ... d’ailleurs pour me le faire payer je bosse 3 weekends de suite ... génial ça donne envie

SG
Sanglier Groseille

Bonjour a tous, je suis seulement âgé de 22 ans et c'est la CA-TA-STROPHE au boulot. Cela fait 3 ans que je suis en contrat jeune. C'est d'ailleurs bientôt la fin, au début tout était beau et tout était rose. Je faisait un boulot qui me plaisait dans le domaine qui me passionne, cerise sur le gâteau j'avais même le droit a une formation. Conclusion je n'ai jamais eu de formation, j'ai du apprendre sur le tas, je suis seul sur mon lieu de travail (seul employé) je n'ai pas mes fiches de paye régulièrement (je dois les réclamer), je ne suis pas payé a jour régulier..etc Et on me fout une pression de dingue là bas et ces personnes sont irrespectueuses. Donc aujourd'hui c'était la fois de trop, je pense a démissionner depuis longtemps mais avant tout me trouver un autre emploi. Sauf que là j'ai un honneur, je n'accepte pas qu'on me manque de respect. J'ai bien un projet avec un ami on veut monter une entreprise mais pour ça il faut des sousous, qui dit sousous dit boulot ou alors dit pôle emploi. Seulement comment toucher le chômage après une démission ? Pour au moins survivre le temps de la création de mon entreprise et de payer le peu de dettes que j'ai. Merci a tous si j'ai ne serait ce qu'un peur d'aide.

FR
Faucon Rouge

Je ne sais pas si je fais un burn out, je ne sais pas ce que je ressens tout court : panique, anxiété, colère, désinvolture, motivation... . L'un après l'autre. Peut-être que quelqu'un vie la meme chose ? Ma maison est un avre de paix, j'arrive à me déconnecter complètement. Or, une fois un oeil sur la messagerie pro c'est l'angoisse. Une reunion de management : la boulle au ventre ultime. Pour être précis, je ne ressens ça que vis à vis de mon patron. Nous sommes une trentaine, mais c'est seulement lorsque l'on parle de lui que je m'énerve, lorsque je vois passer un mail de lui, lorsque je le vois décider de chose que je me mets en position de rejet total. Certains de mes collègues m'entourant se murent dans le cynisme, rigolent et ironisent de cette situatuon qui les touche aussi. Car, oui le personnage est l'archetype du petit chef (âgé) qui n'est pas manager à la base : - asséne des ordres par mail à tout va à tout le monde le tout bourré de fautes d'orthographes - critique les gens par intermédiaire : via le manager de X et de Y, ou via des mails. À l'oral, ce sera toujours une convocation dans le bureau. Je rappelle nous sommes trente dans un bureau. Par exemple, j'ai déjà reçu plusieurs "quasi menaces" de licenciement (franchement je ne sais pas comment interpréter ce que j'ai lu) un soir, et le lendemain aucuns mots lorsque l'on se salut le matin. - des critiques non constructives. J'ai déjà passé des reunions d'une heure à essayer de comprendre comment nous pouvions faire evoluer mon livrable "merdique" à quelque chose de bien. Pas une proposition. On tourne autour du pot à chaque fois, donc je dois deviner avec mes collègues comment améliorer les choses ou tout simplement ignorer et passer à autre chose. La cause de tout cela pour ma part : un ensemble de désillusions depuis mes années de boite. La sensation que lorsque tout va bien je suis ignoré, mais critiqué à la moindre occasion par cette personne, par volé de mails. Mon travail qualifié d'"insignifiant" à plusieurs reprise à l'oral comme l'écrit. Toutes ces années pour en arriver là. En parallèle, je reçois des compliments ponctuels, mais vides (je t'aime bien, tu as du talent etc des choses comme ça avec beaucoup de sincérité, c'est très déroutant). Mon salaire n'a cessé d'augmenté alors que je n'ai jamais rien demandé, car "tu le mérites", mes responsabilités non cessées de baisser (véridique) en plusieurs années. Je ne comprends vraiment pas ce que je fiche là, et pourquoi j'ai cette sensation d'être émotionnellement manipulé. Qu'on me donne un salaire pour rester, pour rassurer je ne sais quoi. Est-ce mon imagination ? Est ce que je j'exagère ? Voilà j'ai partagé pour l'eventuelle personne qui lira et se reconnaîtra.

HT
Héron Turquoise

J’ai un projet professionnel et mon compagnon ne me soutient pas du tout il est limite contre, mais pour autant j’ai envie d’essayer. Pour le moment c’est pas la grande joie, financièrement je ne sais pas comment je vais pouvoir réussir à commencer ce projet, alors je doute. Je me sens en gros burn out dans ma vie personnel et professionnel alors que je suis âgé d’à peine 24 ans..

SA
Suricate Ambré

Quand tu n'arrives plus à tout gérer...que tu as tout pour être heureux.se mais qu'à la maison et au boulot tout le monde tire sur la corde. Tellement que même taper un mail te donne envie de pleurer parce que c'est "un truc en plus" (le travail, les collègues qui se foutent de ta vie, tes gosses, la logistique pro et perso, le temps qui manque) et que personne ne vient te remercier parce que tout est NORMAL...c'est juste normal en fait que tu jongles avec tout (alors que d'autres n'arriveraient pas à jongler avec le quart)...

AB
Araignée Bordeaux

Bonjour à toutes et à tous, Besoin d’un changement radical dans ma vie dans trop d’avoir vers quoi aller pour le moment j’ai proposé une rupture conventionnelle à mon employeur qui a accepté. Cependant il m’a dit que je devais envoyer un courrier puis lui me répondre par un courrier que j’attende un délai de réflexion pour valider un date d’entretien ... Est-ce que ces échanges de courriers sont obligatoires car sur internet personne ne parle de ces étapes là ! J´ai le projet de partir en randonnee pour redemarrer une nouvelle etape dans ma vie et ces delais ca devient enervant ! Merci pour vos réponses PS : j’ai déjà fait un post concernant mon burn out ...

EB
Elodie Brisset

Un podcast dédié à la prévention et l'évitement du burn-out https://radionotredame.net/emissions/enquetedesens/09-09-2019/?fbclid=IwAR1FjwaHvod_SthR68xgIzTaB3P65vTUuD74QAGs4u5ZABoBX6QR0kmm5CU

T
Tortue Écrue

Croire en son projet, son rêve, accepter de tout faire pour y arriver, c’est souvent une grande source de joie. Mais parfois quand on retravaille le dimanche pour préparer sa semaine on se sent quand même épuisé !

CC
Castor Cuivré

Travailler en usine, être prise pour une conne et devoir faire le boulot de 4 personnes quand les autres sont en vacances sans jamais etre remercier, le jour ou je pourrais enfin partir sera une renaissance

LF
Lama Fuchsia

Mes chefs commencent à m'agacer. Pendant mes vacances ils changent mes horraires sans même me demander si je suis disponible ou non. 😥

Trop c'est trop !

Burn out et épuisement professionnel

Groupe community | 1030 membres


Invite members