Inscription   Connection

Trop c'est trop !

Burn Out : vous vous reconnaissez dans les symptômes ? Ne restez pas seul·e.

Le Burn out ou syndrome d’épuisement professionnel peut se présenter par différents symptômes. Burn out, les symptômes les plus courants sont : extrême fatigue, épuisement physique, démotivation, irritabilité, insomnies, dépression. Vous vous reconnaissez dans la description des symptômes du Burn Out ?
Rejoignez la communauté “ Trop c’est trop !”. Venez témoigner sur vos expériences professionnelles présentes ou passées, partager vos conseils et solutions pour prévenir et sortir du Burn out. OurCo, le réseau social du travail, vous garantit un espace de parole bienveillant et anonyme pour échanger en toute liberté.

Write a post

Write a post...

OB
Oie Bordeaux

Quand l’ambiance du boulot te pèse (collègues arrivistes ou totalement désintéressés, pas de travail mode bore out, personnel en sous effectif car démissions ou arrêts, manager absents et ne s’intéressent pas aux salariés seulement là pour critiquer ... tu craques et fini par faire un long arrêt. Tu culpabilises et tu sais qu’à ton retour on va bien te faire comprendre que ça les fait chier et que tu n’auras plus de primes ni d’avantages pendant un certain moment. Tu sais qu’il est temps de changer de boulot ...

ML
Moustique Lavande

Période d'essai renouvelée alors que celles des autres validées automatiquement. Ça fait très mal car j'ai eu de bons retours lors de mes entretiens. Plus j'ai de l'expérience plus c'est dur. Pourtant je fais un métier assez recherché ...

SB
Sardine Bordeaux

Bonjour à tous j aurais voulu avoir votre avis . Je suis actuellement dans une entreprise où il n y a aucun côté humain je suis juste un pion . J ai déjà été arrêté un mois pour fatigue presque près du burnaout. Je pense encore m arrêter car je n en peut plus. Qui contacter le médecin du travail ? Je pense donner ma démission mais pas avant de trouver autre chose . Ce qui prend du temps !!!

GB
Guépard Beige

Bonjour Je suis saisonnière et j'ai eut une expérience difficile cette hiver, En couple on travaillait tout les deux dans une superette, J'ai eut une periode difficile avec mon copain avec qui jetait en couple depuis 8 ans, ( ma patronne etait au courant elle disait meme que j'était ça chouchoute... ) On cest donc séparé, mais on vivait toujours ensemble car la patronne n'avait pas de solution de logement de logement a nous propose et on continuai a travailler ensemble, Pas moin d'une selaine apres notre rupture elle lui a fait du rentre dedans, il son finit pas coucher ensemble plusieur fois, meme pas deux semaine apres notre rupture... J'ai peter les plombs au travail et je suis parti avec une démission à la miable... Aujourdui on cest remis ensemble, mais jai peur quel nous fasse une reputation de merde si nos future employeur l'apel pour savoir comment cest passer notre travail chez eux...

TO
Tigre Olive

Bonjour, j'aimerais savoir qu'est ce que je risque si je ne viens pas vendredi sans justifier avec un certificat médical ? Je suis en contrat saisonnier étudiant et je termine dans 2 semaines.

CO
Coccinelle Olive

Bonjour, Le burn out est un syndrome dur à évaluer, dur à anticiper et malheureusement je n'ai suffisamment vu les symptômes arriver. Je n'ai pas fait attention aux différents signes d'alertes que mon corps m'envoyaient. Maintenant je commence à les comprendre avec du recul et et je commence à y mettre un sens : boule au ventre en venant au travail, le stress qui monte d'un coup en entendant la canne du patron dans le couloir, repenser à toutes les tâches à accomplir dans mon lit avant de me coucher, penser à mon planning de la journée en me levant le matin, ne plus vouloir manger avec mon équipe le midi pour fuir les discussions de travail, commencer à fumer, fondre en larme au travail, se sentir rabaisser car je suis la seule femme non cadre parmis toute la direction, entendre le patron vous dire "vous démissionnez parce que c'est un travail stressant et que vous êtes jeune et émotive"... Lorsque des signes de changements négatifs apparaissent dans notre vie il faut savoir y porter attention. Trouver un travail n'est pas chose aisée, mais remonter la pente d'un burn out est encore plus compliqué. Il m'aura suffit d'une entreprise pour le comprendre...

AS
Alligator Sépia

Bonjour, Je me permet de venir vers vous pour quelques questions.. je suis épileptique, et j’ai fais une crise en juillet.. depuis, mes supérieurs me mène la vie dure, m’invente des fautes etc.. le gérant m’a même demandé quand je comptais refaire une crise.. il ne me prend pas du tout au sérieux, malgré mon arrêt de travail. Je suis en vacances depuis quelques jours et je viens de recevoir une lettre pour entretien préalable à sanction à la première heure après mes vacances. Le seul truc qui m’a reproché et que j’ai fais, c’est recevoir quelqu’un de ma famille sur mon lieu de travail (ma mère, me rapportant mes clefs car elle gardait mon fils) Or, je ne vois pas pourquoi je serais pénalisée sur ce genre de choses alors que dans l’établissement, nous le faisons tous. Que faire ?

VG
Varan Gris

Bonjour Je ne sais pas si c’est le meilleur endroit pour en parler mais je me lance. Employé toujours en période d’essai qui se termine d’ici 3 semaines, je me sens vraiment bien et épanoui dans mon travail. Pareil avec les collègues. Cependant mon salaire est en dessous de ce qu’on m’avait promis à l’embauche. Comment le faire comprendre à mon patron? Dois je attendre la fin de la période d’essai pour àborder le sujet? Loin de moi l’idée de mettre une mauvaise ambiance ou autre sachant qu’à part ça, il n’y a vraiment aucun soucis. Je ne sais pas juste comment m’y prendre pour lui en parler et si cela risque de détériorer cette relation pro Merci d’avance pour vos réponses

FF
Fourmi Fuchsia

Bonjour, Je suis responsable pour une societe de fabrication. nous ne posons jamais les ouvrages que nous fabriquons habituellement. Dans ce service j’ai établi un plan d’action avec mon directeur qu´il a validé. Mes tâches sont donc établies clairement. Nous avons décroché une affaire exceptionnelle, avec pose. Mon directeur m’a demandé de m’occuper de l’affaire. Conception, conduite de travaux, achat, plan de fabrication, planification fabrication, planning de pose. J’ai même posé moi même le prototype. Ça puise 70% de mon énergie depuis janvier. mon service etait jusque mai, methodes, approvisionnement, et amelioration continue. Depuis le mois de mai on m´a ajouté, qualité, SAV et maintenance. avec 3 personnes en plus. Mon PDG et mon directeur me relancent en ce moment sur mon plan d’action. Comme quoi il n’est pas suivi et que rien avance... viennent s’ajouter à ça, d’autres projets très spécifiques qui viennent systématiquement sur mon bureau. Je suis courageux de nature, mais ça fait beaucoup de choses à gérer... avez vous des conseils?

LP
Lézard Parme

Cela fait aujourd'hui 12 mois que je suis dans ma boite avec un contrat d'apprentissage dans le cadre de la préparation de mon bts support à l'action managériale. En 12 mois je n'ai eu droit qu'à 6 jours de congés payés et je n'aurai droit à aucun jours de congé payé supplémentaire avant le 1er janvier 2020. En plus de l'épuisement du aux cours, aux examens blancs aux travail que je ramène à la maison pour êtretoujours au top pour mon employeur, je suis frustrée car mes cours porte justement sur le droit du travail et les ressource humaines. Je sais pertinemment que j'ai parfaitement droit a mes jours de congés et qu'il s'agit là uniquement d'un abus d'autorité. Cependant mon bts étant dans 10 mois, je refuse de perdre ma place et de me mettre en difficulté pour mes études... Mon CFA me laisse me débrouiller en m'assurant que je n'ai pas à me plaindre car j'ai un employeur et que de fait je doit me plier à son bon vouloir. Enfin, depuis 12 mois, mon contrat de travail n'est pas correct car il indique un salaire de 300€ en dessous de la réalité. Cela peut sembler n'être qu'un détail administratif mais pour moi cela compte beaucoup puisque dans le cadre d'une poursuite d'études en apprentissage, mon futur employeur devra s'aligner sur le salaire de mon précédent contrat d'apprentissage. Le DRH de ma boite m'a littéralement dis ''ce n'est pas mon problème '' lorsque je lui ai demander de réaliser un avenant afin de clarifier cela.... Je crois qu'aujourd'hui le plus difficile ce n'est pas les cours mais toute la motivation que j'avais en choisissant ce bts qui a disparu. A 25 ans et malgré un travail et des études que j'ai choisi et qui me plaisent, je vais travailler la boule au ventre.

CG
Castor Grenadine

Étudiante infirmière en dernière année ( diplome en décembre car stage de rattrapage ) j’ai bien failli tout arrêter... UN stage UNE infirmière UNE cadre Pour remettre en question mes années d’études, mes compétences, mon savoir être, mon estime de moi... encore à l’heure actuelle, le stress revient à chaque paroles humiliante ou agressive en stage par une infirmière... pourtant ce sont parfois des remarques basiques ( quand je demande la place d’un objet alors que je viens d’arriver : « bah là quand mêmes » ; « ah tu sais pas ca ? Ah ouai d’accord » toujours quand je viens d’arriver... )

M
Élan Magenta

J'ai 30ans ancienneté dans la même boîte. J ai beaucoup appris et au final j'ai géré beaucoup de choses dans cette PME. Ça fait deux ans que la société a été rachetée . Et là la descente aux enfers. Plus de reconnaissance, je suis devenu le larbin. Une fois belle et fais toi. En tant que femme, j'ai ressenti une discrimination mais très difficile à prouver. J'ai fait un burn out et j ai repris à mi temps mais rien ne change car ils veulent me faire partir Aucune relation avec mon manager nous communiquons par mail uniquement. C est très difficile mais je ne veux pas cédé surtout au bout de temps d'années

CR
Chien Roux

Dans ma boîte, on est en retard dans les dossiers... une masse de travail s'accumule et on me demande de faire des heures... bien évidemment je les fait. Mon manager m'a convoquer à la RH car je "travaille trop" et "la semaine dernière J'ai dépassé de 15 heures ma plannif habituelle"... tout ça n'est pas contradictoire ... ?

CP
Caméléon Pourpre

Hier ma chef qui m'embrouille parce que elle estime que je ne vais pas assez vite (alors que je suis à 150% de l'objectif) et ce matin la même chef demande à un de mes collègues, d'un ton tout mielleux de "faire un effort pour arriver à 80%" de l'objectif.. Ce même collègue qui a le droit à plus de pause, fais ce qu'il veux et ont lui dis rien, alors que si je dépasse ma pause de 2 secondes (sans exagération) je me prends un "recadrage"

CM
Caïman Mauve

Je viens d'apprendre d'une ancienne collègue qui porte son licenciement devant les prud'homme, que son avocat lui a dit que cela ne servait à rien d'aller jusqu'au bout, que les entreprises en ce moment ne sont jamais condamnés , cette entreprise a environ 38 cas comme celui ci, fait de la fraude fiscal, à des contact à la cramif pour passer à travers, cache les machines pour les contrôles qualibat, fait du travail dissimuler avec des afghans, ne payent pas les heures sup, fait encore du harcèlement, cachent des déchets dangereux, les mélanges dans les décharges pour ne pas payer ou les brûles, parmis vous tous, avez vous un contact pour creuser sur ce sujet ? Car il y a matière à révéler des choses qui sont réellement hors la loi,

FR
Faon Roux

Se rendre compte après quelques mois qu'une formation provoque un début de dépression. Perdre le sommeil, l'appétit, le goût pour la vie. Avoir envie de tout plaquer, commencer à avoir des idées noires. Aller consulter le médecin et l'entendre confirmer un état dépressif, réactionnel. Refuser de prendre les antidépresseurs proposés, préférer agir sur la source du problème. Faire les démarches pour arrêter ladite formation. J'espère que ça ira mieux après. Je suis censé retourner en stage mi-août, j'ai une grosse boule au ventre rien que d'y penser

BO
Brebis Olive

Un jour, t'es trop gentil. Tu es en contrat avec une boîte en mi-temps et tu te rends compte que si tu comptes le kilométrage entre chaque chantier tu passes plus de 39 heures (65 en vrai) de travail (embauche officielle 30h, semaine) pour cette même boîte. Et ta fiche de paie n'indique jamais un centime de paiement des trajets.

ZO
Zèbre Olive

Après un burn out "tentative de suicide". Tout mes collègues me fuient. Mon principal client avec qui j'ai tout donné pour avoir une meilleure opportunité ne répond plus à mon mail. Je me retrouve en intercontrat et au même temps je fais une formation mais cela m'épuise de ne rien faire. Mon n+1 viens de rejoindre la boîte et c'est de ma faute si je trouve pas de mission. Cela fait trois ans que je vis le calvaire avec une interlocutrice dure et à chaque fois que je disais que j'en pouvais plus on me sortait 'le client est roi' et à mon retour de mon arrêt je reçois un appel de mon n+1 notifiant le désir de client de ne plus vouloir travailler avec notre boite P. S: on m'a fait travailler alors que j'étais encore à l'hôpital car 'le client doit être satisfait'

AP
Agneau Prune

Le jour ou, lors du retour au travail aprés un burn-out, ton boss t'accueille avec un entretien d'evaluation et te reproche que les objectifs ne sont pas atteints car tu etais absent. Vdm!

MR
Méduse Rouge

À ceux qui ont fait ou sont en plein burnout: comment est ce que votre entourage réagit? Êtes vous suffisamment entourés ou est ce que vos proches s’y prennent mal, vous fuient voire même vous enfoncent? J’ai aussi l’impression que le burnout est plus fréquent quand on a un conjoint et des enfants, que ça en rajoute au « trop plein » professionnel. Je me trompe (parce que j’ai la sensation que pour moi c’est plus compliqué que quand on est seul, sans famille à « nourrir ») ou pas ?

TJ
Tourterelle Jaune

Bonjour, Il y a une semaine, je suis parti de mon entreprise en plein service, s'en était trop pour moi ... J'ai vu un docteur et le verdict tombe, burn out, et arrêt maladie de deux semaines. J'ai reçu une lettre d'avertissement pour abandon de poste et insubordination. Cela fait 3 ans que je me donne à fond, et on me reproche de ne pas savoir gérer la pression que je reçois et les critiques, j'avais demander un entretien avec mon N+1 quelques jours avant l'incident : refusé. Je comptais contester cet avertissement, car cela ne me semble pas légitime dès le moment où un médecin a affirmer mon incapacité à travailler. Qu'en pensez-vous ?

GI
Gazelle Ivoire

Dans une même année, j'ai vécu : - une séparation complexe avec mon ex mari - repartir à 0 sans meuble ni électroménager, sans vêtements pour mes enfants et sans épargne - un PSE dans lequel j'ai vu partir des collègues et amis, et mon unique collègue de service dont j'ai dû récupérer les dossiers - un manager dépressif complètement à côté de ses pompes - le décès de mes 2 derniers grands parents - le décès de mon père Aujourd'hui mon PDG m'a glissé que je n'étais pas "solide", tout ça parce que j'ai eu l'audace de m'arrêter 3 mois pour un burn out avéré... Et vous, vous en pensez quoi ?

TA
Toucan Azur

Un collègue masculin sifflait à chaque fois que j'entrais dans le bureau. Je passais au dessus de ça, une fois, deux fois,... Remontée à la direction, indication claire de mes intentions de quitter mon poste si je dois travailler avec lui (Mme la directrice se marre et dandine du popotin en se caressant les cheveux avant de me dire de faire avec, ça ne doit pas être pour moi (euh je dois le prendre comment ?) ) OK, c'est noté. Je rembarre ce collègue de moins en moins gentiment. Jusqu'à ce que je manque de lui mettre mon poing dans la figure, retenue par un collègue / ami, le jour où ce ne sont plus des sifflets mais des bruits bestiaux et qu'il explique par le menu à ma nièce en stage ce qu'il compte faire le jour où il me croisera seul dans le couloir à mon retour de congés mat. En déplacement client, je discute de manière informelle autour d'un verre avec ce client et bim Mme "découvre" la situation. Elle venait de virer le gars 2 semaines auparavant... Et elle aurait cherché un motif... Et sa bêtise à elle, elle la cherche encore!

TR
T.j. Rosenberger

Bonjour à tous, Dans le cadre de mon doctorat, je sollicite votre aide et vous propose de remplir le formulaire ci-joint. Travaillant sur les discriminations, l'idée est de savoir si vous seriez amenés à vivre des situations analogues en entreprise et quelles seraient vos impressions. Ce questionnaire est anonyme. D'avance, merci pour votre temps et votre implication. http://up5.fr/HRsurvey

RP
Rossignol Pourpre

Arrêter depuis février pour un burn Out, je commence à préparer mon retour au travail pour septembre. Ce matin, je devais envoyer un document à la RH. Pour la première fois depuis mon arrêt, je me suis reconnecté à ma boîte mail. Et là le choc fut énorme : 30 000 mails non lus !!!! 6 000 par mois. L'overdose de messages et d'information est aussi une cause importante de stress et qui peut mener au burn Out. Il est temps que les mentalités et les pratiques changent.

AP
Autruche Pistache

Quand tout va bien, est-ce que cela cache quelque chose ? 🤔

SO
Scarabée Olive

6 ans dans cette entreprise, 3,5 en interim, 3 ans au meme poste. Il y a 3 ans changement de n+1 (un pote du dg). Lorsqu'il etait encore indep il avait deja peu de consideration pour ce que je faisais et il se permettait des traits d'humour du genre : "tu fais vraiment un boulot de merde" (en rapport avec les taches a effectuer et pas de la qualité). Lors de son officialisation en n+1, il m'a dit : "je n'ai pas le pouvoir de te foutre a la porte mais j'ai un pouvoir de nuisance". J'ai composé avec lui malgré ses incompétences en informatique, en management, en organisation, je l'ai aidé et de toute facon je n'avais pas le choix...mieux vaut avoir ses ennemis pres de soi... En début d'année, l'an passée, j'ai eu une grosse opération (j'ai fait mon bilan annuel avec moBientotn dg et mon n+1 par telephone couché dans mon lit), ils m'ont proposé de reprendre l'activité d'un responsable de l'équipe (equipe de 4 personnes dont moi et avec le n+1). J'ai accepté et a mon retour d'atrrt maladie j'ai été formé a mes nouvelles taches avec pour premier objectif d'ecrire les process concernant les activitées a ce poste. Cette passation s'est effectuée en 3 semaines, sans plan de travail fourni par le n+1... Je precise que cette prise de fonction s'est effectué sans augmentation, sans changement de statut, de salaire ou de fiche de poste...pourtant j'ai repris le poste d'un responsable. J'ai passé 6 mois, seul, sans aide de l'equipe direct ni du n+1, a effectuer toutes les taches en ameliorant les process, en mettant en place des actions et a m'organiser du mieux que je pouvais dans ce role de responsable et ce a grand coup d'heures supplementaires. Suite a mes diverses alertes a l'oral, un audit du service a ete effectué et une action a ete mise en place, le partage des taches. Durant cette periode de flottement, j'ai eu des anicroches verbales avec des collegues. Je n'en suis pas fier et me suis toujours excusé de mes ecarts de comportement. A la fin 2018 et debut 2019 notre entreprise a subit un grand chamboulement avec un accroissement de l'activité avec en parallele la declaration d'une grave maladie de mon n+1. Heureusement le dg a pris un consultant pour pallier en partie l'absence du n+1, il n'empeche que j'ai ete confronté a de nouveaux sujets auxquels j'ai du repondre et qui m'ont petit a petit fait plongé vers le burnout. J'etais sous antidepresseur et anxiolitique et je deprimais quand meme... Lors du bilan annuel avec le dg et le n+1, je n'ai pas eu un remerciement pour le travail effectué et pire mon comportement a ete le centre de ce bilan. Au vu de mon etat psychologique je n'etais pas en etat de me defendre et ils en ont bien profité...j'ai eu un avertissement ecrit pour probleme de comportement, une mini prime et une mini augmentation. Heureusement que ma rh me disait l'an passée que j'avais toutes les cartes en main... Aujourd'hui le n+1 est en ald, j'ai ete "retrogradé" a mon ancien job dans l'equipe et je ne vois aucune perspective dans cette entreprise. Mon soucis c'est que je n'ai aucun diplome car autodidacte et que dans notre monde trouver un poste a responsabilité sans diplome est difficile voir impossible. J'ai le sentiment d'etre coincé et ne sais plus quoi faire. Avez vous ete confrontés a une situation similaire ou avez vous dans votre entourage une personne qui a vécu une experience du meme type ? Dans tous les cas pour ceux qui ont eu le courage de me lire, merci. <3

AM
Arya Myong

#Sharing Alors voilà, ça y est. Je quitte la boite, après que ma chef aie tout fait pour retarder, me dissuader (changement de comportement du tout au tout). La date proposée était le 31 août, ma chef souhaitait que je reste jusque octobre. J'ai refusé, alors préfère me voir partir le 31 juillet. En route vers de nouvelles aventures 🌞❤️ La morale de cette histoire : s'assurer de la mission a effectuer, se méfier des "on ne sait pas trop ce qu'on va te faire faire". Surtout, si on ne se sent pas bien, il faut partir ! Rester soi même, ne pas essayer d'être autrement pour leur plaire. J'ai eu de la chance qu'une belle opportunité se présente. D'ailleurs cette nouvelle entreprise m'invite au Yacht Club demain : Kayak, Paddle et Apéro. Mon contrat n'est même pas encore édité 😂😂. Je sens que je vais aimer être auprès d'eux ! Merci pour vos soutiens 🥰😍

Trop c'est trop !

Burn out et épuisement professionnel

Groupe community | 804 membres


Invite members